DEUXIEME EDITION DE L’ETUDE DECO.LAB : INTERNET, PREMIERE SOURCE D’INFORMATION DES FRANÇAIS SUR LA DECORATION

Etude Harris Interactive pour M6 Publicité Digital

Paris, le 6 juin 2014 – 2 ans après avoir lancé l’étude DECO.LAB*, premier observatoire consacré aux comportements et affinités déco-média des Français, M6 Publicité Digital et Harris Interactive publient les résultats de la nouvelle édition de l’étude de référence sur la maison.

Depuis quelques années, la déco occupe une place importante dans le quotidien des Français et ces derniers sont aujourd’hui 72% à se déclarer intéressés par cette activité. Toutefois, dans un contexte économique difficile, cette pratique tend à évoluer.

DES FRANÇAIS TOURNES VERS LE FAIRE SOI-MEME
Pour avoir un style de décoration qui corresponde davantage à leurs attentes (55% des Français possèdent un style différent de celui qu’ils préfèrent), tout en maîtrisant leurs dépenses, les Français réalisent eux-mêmes en priorité les petits travaux dans leur résidence : aménagement d’intérieur (86%), embellissement de l’extérieur (70%), décoration d’intérieur (55%) et bricolage (49%). L’avènement du loisir créatif appuie cette tendance, 1/4 des Français le pratiquant. Seuls les gros travaux d’intérieur sont dorénavant confiés avant tout à un professionnel.

LA TYPOLOGIE DES DECORATEURS
Cinq types ont été identifiés : les « précaires détachés », les « urbains non-investis », les « décopportunistes », les « aspirationnels », et les « passionnés ». Ces derniers, davantage propriétaires, CSP+ et vivant en famille, représentent 39% des Français mais pèsent pour plus de 55% des dépenses nationales dans le secteur ameublement-décoration, avec un budget annuel supérieur à 2 200€ (contre 1 900€ en moyenne).

INTERNET, PREMIERE SOURCE D’INFORMATION POUR LA DECORATION
Avec 54% des Français consultant ce média lors de la concrétisation d’un projet déco, Internet reste en tête des sources d’informations, devant le bouche à oreille (43%) et les ouvrages spécialisés (42%). La presse et la télévision affichent un niveau équivalent (32% et 30%).

Si Internet est d’abord utilisé pour obtenir des conseils pratiques, la télévision reste le média d’image par excellence, utilisé en premier lieu pour les idées et inspirations qu’il véhicule (81%). La consommation média est enfin directement liée à l’affinité déco puisque les « passionnés » surconsomment Internet lors de recherches concernant un projet de décoration (68%).

Share