Consommation : Noel sauvé par les promotions. Prochain rendez-vous : les soldes. Reste-t-il de l’argent dans la bourse des Français ? Seule la moitié des Français prévoit de faire les soldes

Consommation : Noel sauvé par les promotions.
Prochain rendez-vous : les soldes. Reste-t-il de l’argent dans la bourse des Français ?
Seule la moitié des Français prévoit de faire les soldes

Sondage exclusif Harris Interactive pour Sarenza

* Etude Réalisée par Harris Interactive en ligne auprès d’un échantillon de 1000 répondants âgés de 15 ans et plus représentatifs de la population Française sur les critères de sexe, âge, profession et régions. Recueil du 28/11/2012 au 05/12/2012.

 

Paris, le 27 décembre 2012 – Pour Noël, grand rendez-vous de la consommation, les Français ont attendu la dernière minute et les promotions pour faire leurs achats. Reste-t-il de l’argent dans la bourse des Français pour faire les soldes ?

J – 2 semaines du lancement des soldes d’hiver : le plus gros jour de l’année en chiffre d’affaires pour le secteur de la mode, qui pèse 5% de la consommation des ménages.

Sarenza, n°1 de la vente de chaussures sur Internet, publie les résultats d’un sondage exclusif* sur les prévisions de consommation pendant les soldes. Les soldes sont-ils toujours un grand rendez-vous pour la consommation ? Il semblerait que non…

 

Seuls 48% des Français ont l’intention de faire les soldes

Quelles raisons pour ne pas faire les soldes ?

  • Pour 15% des Français, avec les promotions qu’il y a en permanence toute l’année, ils n’ont plus besoin de faire les soldes
  • 15% des Français n’ont pas assez d’économies
  • 22% des Français n’ont pas l’intention de faire les soldes car ils n’en ont pas besoin

 

Les intentions de dépenses se chiffrent en moyenne à un budget de 173€

La faute à la crise ? Oui mais pas que : les soldes flottants ont leur part de responsabilité


Pour Stéphane Treppoz, PDG de Sarenza : « Il est temps que Madame La Ministre Sylvia Pinel organise sa table ronde pour enfin décider de consolider ou abolir ce système de soldes alternatifs car en l’état cela complexifie le message pour le consommateur. C’est un vrai débat de société, qui conditionne l’avenir de la distribution en France : mobilisons-nous rapidement ! »

 

En savoir plus :

Le communiqué de presse

Share

  • français
  • Sarenza
  • Stéphane Treppoz
  • Sylvia Pinel