Comportements d’achat, Black Friday et Green Friday

Enquête Toluna Harris Interactive pour la MAIF et Green Friday

Enquête réalisée en ligne du 8 au 10 novembre 2022. Échantillon de 1 608 personnes représentatif des Français âgés de 15 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, taille d’agglomération et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 24 novembre,

 

Télécharger le rapport complet

 

Que retenir de cette enquête ?

 

Outre la qualité et le prix, l’écoresponsabilité des produits au cœur des attentes des Français

  • En matière de consommation, deux dimensions se détachent particulièrement pour les Français. On retrouve en premier lieu la qualité des produits, 94% d’entre eux estimant qu’elle est importante lors de leurs achats et 59% la déclarant même « très importante ». Le prix est également un élément primordial pour les Français, 92% soulignant son importance. Lorsqu’on les interroge sur leurs habitudes de consommation, les aspects qui ressortent le plus y sont d’ailleurs fortement liés : 87% déclarent aimer profiter des soldes et des promotions et 86% comparer les prix entre eux.

 

  • Mais malgré la prévalence de ces deux dimensions, les pratiques de consommation éco-responsable font également partie des attentes des Français, qui semblent tenter de trouver un équilibre entre les différents critères jouant sur leur façon de consommer. Ainsi, 83% déclarent se demander s’ils ont réellement besoin d’un produit avant de l’acheter et une majorité d’entre eux rapporte essayer de se tourner le plus possible vers des produits locaux (73%) ou acheter de manière régulière des produits issus de marques éthiques et éco-responsables (59%). L’écoresponsabilité est également présente au sein de leurs principaux critères d’achats, notamment lorsqu’ils allient leur dimension éco-responsable et des aspects en lien avec la santé, à l’image de la transparence sur la composition (importante pour 85% des Français), de la saisonnalité des produits alimentaires (importante pour 83%) ou le choix des matières premières (important pour 81%).

 

Des Français ouverts aux pratiques d’économie circulaire mais peu sensibles aux labels « éthiques »

  • Les Français témoignent d’une certaine ouverture à l’idée de réaliser des achats d’occasion, notamment de vêtements composés de matières recyclées (68% pourraient envisager un achat dans les prochains mois) ou de pièces d’occasion pour réparer leur véhicule (62% pourraient l’envisager). Si l’on prend en compte l’ensemble des catégories de produits proposées, 88% des Français pourraient envisager de faire un de ces types d’achat et 48% semblent même certains de le faire dans un futur proche.

 

  • On retrouve pour les produits de seconde main la même prédominance de la qualité et du prix en tant que critères prioritaires dans le choix des consommateurs. Entre 70% et 85% des Français estiment qu’ils sont tous deux l’un des deux critères les plus importants au moment de réaliser un achat, et ce pour l’ensemble des catégories de produits d’occasion testés. La labellisation du produit, comme les services associés, arrive loin derrière pour les Français.

 

Le Black Friday et le Green Friday, entre ambivalences et complémentarité

  • Le Black Friday constitue un événement connu par la quasi-totalité de la population (97% déclarent en avoir déjà entendu parler et 86% voient même précisément ce dont il s’agit) et auquel près des deux tiers ont déjà participé (63%). Néanmoins, les Français qui en ont connaissance en ont une image ambivalente. Si 71% d’entre eux portent un regard positif sur l’événement et soulignent que c’est notamment une occasion d’anticiper les achats de Noël (80%) ou de se procurer des produits habituellement plus difficile d’accès (71%), ils ne manquent cependant pas d’en pointer les aspects plus négatifs. Ainsi, 3/4 des Français estiment que le Black Friday ne permet pas toujours de faire des bonnes affaires et 70% l’associent à de l’excès et de la surconsommation.

 

  • Le Green Friday bénéficie lui d’une notoriété nettement plus faible (35% de la population déclarent en avoir déjà entendu parler et seulement 17% voient précisément ce dont il s’agit), même si sa connaissance est en hausse par rapport à 2019 (+6 points). Par ailleurs, 16% des Français déclarent avoir déjà assisté ou participé à un événement organisé dans le cadre du Green Friday. Il bénéficie cependant d’une image plus positive auprès de ceux en ayant entendu parler que le Black Friday (83% de bonne image), même si la perception qu’en ont les Français est également nuancée. S’ils s’estiment majoritairement d’accord avec le fait que c’est un moyen de repenser sa consommation (68%), d’encourager les comportements éco-responsables (66%) et que c’est un mouvement utile (62%), ils expriment par ailleurs des doutes quant à sa nature. En effet, environ 7 Français sur 10 pensent que c’est avant tout une démarche marketing qui tire profit de l’argument éco-responsable (72%) et que ce n’est qu’un effet de mode (70%).

 

  • Mais plus que réellement s’opposer, les deux événements semblent être relativement complémentaires pour les Français. En effet, si 55% des Français déclarent avoir l’intention de participer au Black Friday cette année et 35% au Green Friday, un certain nombre d’entre eux déclarent avoir l’intention de participer aux deux (27%). Notons sur ce point que les « intentionnistes exclusifs » du Green Friday sont peu nombreux, 8%. Cette complémentarité apparente est notamment particulièrement notable chez les plus jeunes ou les habitants de région parisienne. Cela illustre pleinement bien la teneur des arbitrages auxquels les Français sont soumis en termes de consommation et leur tentative de concilier à la fois la recherche de prix attractifs et de produits éco-responsables.

 

Télécharger le rapport complet

 

Share

  • Black Friday
  • Comportement Consommateur
  • Green Friday
  • Harris Interactive
  • MAIF
  • Toluna