Baromètre Epiceum – Harris Interactive de la communication locale – 3ème édition (2013)

Baromètre Epiceum – Harris Interactive de la communication locale – 3ème édition (2013)

Etude Epiceum – Harris Interactive en partenariat avec La Poste, Cap Com’, Acteurs Publics

Enquête réalisée en ligne du 04 au 13 juin 2013. Echantillon de 1000 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas appliquée aux variables sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e), et redressement sur taille d’agglomération et niveau de diplôme.

Paris, le 17 septembre 2013 – Harris Interactive a, avec Epiceum, réalisé une étude sur le rapport des Français à la communication territoriale. Cette étude, qui constitue la troisième vague de ce baromètre, a été menée en collaboration avec La Poste, Cap com’ et Acteurs Publics. Elle visait à répondre à un certain nombre de questions, au premier rang desquelles : dans un contexte de croissance de l’usage d’Internet, quels sont les canaux utilisés par les Français pour s’informer sur la vie locale ? Dans un contexte de défiance à l’égard du « politique », quelle est la légitimité des collectivités pour s’adresser aux Français ? Dans un contexte de critique de « la com’ » quels sont les effets de la communication territoriale tant en terme de meilleure connaissance des enjeux et politiques publiques que sur les comportements des individus ?

 

Que retenir de cette enquête ?

 

  • En termes d’utilisation, le journal publié par les collectivités territoriales est l’outil le plus utilisé pour s’informer sur la vie locale. Cette troisième édition du baromètre révèle la « montée en puissance » du site internet officiel des collectivités parmi les moyens de s’informer les plus utilisés. Enfin, les nouveaux supports digitaux (pages officielles sur les réseaux sociaux ou applications pour Smartphones) commencent à se démocratiser, bien qu’assez timidement pour l’instant.
  • Le journal des collectivités est aussi le média jugé comme informant le mieux, devançant la presse régionale payante et les échanges directs avec les élus. Dans l’ensemble, à support comparable, les médias émis par les collectivités sont toujours jugés comme informant mieux que les médias provenant d’autres émetteurs.
  • D’une manière générale, les Français déclarent être mieux informés sur la vie pratique de leur territoire que sur la vie politique. Cependant, en période de crise et de crispation sur les impôts, les Français se déclarent plus attentifs au budget des collectivités territoriales, ainsi qu’au prix de leurs services.
  • La communication locale agit – selon les dires des personnes interrogées – comme un levier démocratique à sens unique : réussie, elle concourt à promouvoir la participation électorale ; moins réussie, elle ne lui porte pas préjudice.

 

En savoir plus :

La note détaillée

L’ensemble des résultats, sur www.epiceum.com

Share