Baromètre du bien-être mental en entreprise – Vague 3

Enquête Toluna Harris Interactive avec Alan

Enquête réalisée par Toluna Harris Interactive en ligne du 21 février au 3 mars 2023 auprès d’un échantillon de 4 054 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e).

 

Lancé en février 2022, ce baromètre décrypte l’évolution du bien-être mental en entreprise. À l’occasion de la publication de sa troisième édition, Alan x Toluna Harris Interactive ont de nouveau exploré le sujet, en abordant cette fois-ci les difficultés et aspirations des managers.

 

Que retenir de cette étude ?

 

La prise en compte du bien-être mental en entreprise progresse : 55% des salariés constatent des solutions concrètes dans leur entreprise alors qu’ils n’étaient que 43% en février 2022 (+12 points).

 

Toutefois, le fossé se creuse entre les entreprises qui agissent concrètement et celles dont les efforts sont peu ou mal perçus : les salariés qui estiment que leur entreprise ne fait rien (ou pas assez) sont plus sujets que les autres aux difficultés psychologiques, au désengagement et plus susceptibles de démissionner. En effet, 32% des salariés qui ne constatent pas d’action de leur organisation se sentent “psychologiquement bien” au travail, contre 56% pour ceux qui les constatent.

 

Un enjeu crucial alors que les difficultés psychologiques au travail perdurent, voire s’intensifient depuis un an et que 9 salariés sur 10 estiment que leur employeur est responsable de leur bien-être mental.

 

La fonction de manager ne suscite pas l’envie de tous les salariés. 1 Français sur 2 considère que l’exercice de cette fonction est plus difficile que par le passé et 7 salariés non-managers sur 10 ne souhaitent pas le devenir à l’avenir.

 

Les managers souhaitent être mieux formés aux risques psychosociaux : il s’agit de leur première revendication à égalité avec une revalorisation de leur salaire, réclamée par 30 % d’entre eux.

 

Particulièrement en proie aux difficultés psychologiques (1 manager sur 2 est actuellement angoissé contre 35% des salariés non-encadrants), les managers réclament également plus de soutien dans leur fonction d’encadrant. Interrogés sur les difficultés qu’ils rencontrent, ils identifient surtout des problèmes d’ordre organisationnel et 27% soulignent un manque de soutien.

 

Retrouvez l’intégralité des résultats de la troisième édition du baromètre de la santé mentale en entreprise Alan x Toluna Harris Interactive “sur alan.com/barometre

Share

  • Alan
  • bien etre mental
  • bien-être au travail
  • charge mentale
  • formation professionnelle
  • manager
  • santé mentale