Baromètre d’intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2022 – Vague 9

Enquête Harris Interactive pour Challenges

Enquête réalisée en ligne du 2 au 5 juillet 2021. Échantillon de 1 260 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 1 072 personnes inscrites sur les listes électorales. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et comportement électoral antérieur de l’interviewé(e).

 

Paris, le  7 juillet,

 

Comme chaque semaine jusqu’à l’élection présidentielle, Harris Interactive a interrogé pour Challenges les Français sur leurs intentions de vote à moins d’un an de l’échéance.

 

Télécharger le rapport

 

Que retenir de cette nouvelle vague d’enquête ?

 

  • Comme chaque semaine depuis maintenant deux mois nous avons interrogé les Français sur leurs intentions de vote à la prochaine élection présidentielle. Après deux vagues marquées par les deux tours des élections régionales on observe que les évolutions relevées dans ces deux dernières vagues se voient confirmées cette semaine également. Dans l’hypothèse d’une candidature de Xavier Bertrand comme candidat de la droite, ce dernier obtiendrait 17% des intentions de vote (stable). Valérie Pécresse obtiendrait elle 12% d’intentions de vote (+1 après une hausse de 1 point la semaine dernière). Emmanuel Macron et Marine Le Pen arriveraient en tête de ce premier tour à égalité (24% chacun dans l’hypothèse Xavier Bertrand, 26% chacun dans l’hypothèse Valérie Pécresse).

 

  • Notons qu’aucun mouvement n’est observé parmi les candidats de gauche : Jean-Luc Mélenchon recueillerait 10% d’intentions de vote dans les deux configurations, Yannick Jadot entre 8% et 7% et Anne Hidalgo 7% dans les deux configurations.

 

  • Cette vague testait également, pour la première fois, l’hypothèse d’une candidature d’Eric Zemmour. Le chroniqueur recueille 5% d’intentions de vote au 1er tour, bénéficiant de reports de voix des électeurs de Marine Le Pen de 2017 (9%) voire de François Fillon (7%). Ce niveau d’intentions de vote minore assez logiquement le score de Marine Le Pen par rapport aux autres configurations testées (22% d’intentions de vote contre 26% dans l’hypothèse où Xavier Bertrand est le candidat de la droite) et celui de Nicolas Dupont-Aignan (2% contre 4%)

 

  • Au second tour, Emmanuel Macron devance toujours Marine Le Pen avec des niveaux stables par rapport à la semaine dernière (55% contre 45%).

 

  • Cette enquête abordait également la question des retraites. Interrogés sur l’âge légal de départ à la retraite qui devrait être en vigueur selon eux, 30% des Français souhaitent qu’il soit de 60 ans, 25% qu’il soit fixé à 62 ans, tandis que 18% se prononcent pour un âge légal fixé à 65 ans ou plus. On relève cependant de fortes disparités générationnelles. Ainsi 66% des 18-24 ans et 46% des 25-34 ans estiment que l’âge légal de départ devrait être établi à 60 ans ou moins, contre 15% des Français âgés de plus de 65 ans, alors que 34% de ces derniers estiment que cet âge légal devrait être de 65 ans ou plus (34%). Notons que des disparités apparaissant également dans des classes d’âge très proches de ces âges de départ potentiel en pension. Ainsi 38% des Français âgés de 55 à 59 ans et 35% de ceux âgés de 60 à 62 ans se positionnent pour une retraite à 62 ans, contre 26% des Français de la classe d’âge 63-64 ans (40% d’entre eux estimant par ailleurs que l’âge légal de départ à la retraite devrait être fixé au-delà des 62 ans). Au final, seuls 9% des Français citent spontanément l’âge de 64 ans quand bien même cette piste pourrait être envisagée par le gouvernement. Même les proches de la majorité (12%) ou des LR (15%) ne sont qu’une faible partie à y référer.

 

  • Parmi les candidats à la prochaine élection présidentielle, Xavier Bertrand est celui qui apparaît comme le plus crédible pour faire des propositions en matière de retraite (42%) devant Emmanuel Macron (37%), Valérie Pécresse (35%) et Marine Le Pen (32%). Dans le détail, notons que 80% des sympathisants LR mais aussi 60% des sympathisants LREM/MoDem estiment que Xavier Bertrand, ancien Ministre du Travail, est crédible pour faire de bonnes propositions en la matière.

 

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • Challenges
  • intentions de vote
  • politique
  • présidentielle 2022