Baromètre d’intentions de vote pour le second tour de l’élection présidentielle de 2012 Sondage Harris Interactive pour VSD et LCP

Baromètre d’intentions de vote pour le second tour de l’élection présidentielle de 2012

Sondage Harris Interactive pour VSD et LCP

 

Enquête réalisée en ligne les 25 et 26 avril 2012. Echantillon de 1032 individus inscrits sur les listes électorales issus d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région de l’interviewé(e) ; et redressement sur le vote au 1er tour de l’élection présidentielle de 2012. 

Les intentions de vote constituent un rapport de force à un moment donné. Elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme étant prédictives des résultats du scrutin.

 

Paris, le 27 avril 2012 – Dans le cadre de son baromètre avec VSD et LCP à l’occasion de l’élection présidentielle, Harris Interactive a réalisé une intention de vote pour le second tour qui aura lieu le dimanche 6 mai. Alors que le premier tour a vu se qualifier François Hollande et Nicolas Sarkozy (avec respectivement 28,6% et 27,2%), et Marine Le Pen arrivait en troisième position avec 17,9% des suffrages devant Jean-Luc Mélenchon (11,1%) et François Bayrou (9,1%), qu’en est-il du rapport de forces à un peu plus d’une semaine du second tour ?

 

  • Alors que le rapport de forces du sondage réalisé par Harris Interactive / Viadeo pour M6 au soir du premier tour s’établissait à 54% pour François Hollande contre 46% pour Nicolas Sarkozy, il s’établit désormais à 55% en faveur du candidat du Parti socialiste contre 45% pour l’actuel Président.

graph1_vsd_27042012

 

  • Cette légère hausse de François Hollande s’explique par une très forte mobilisation des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et un report sur sa personne plus important des électeurs de premier tour de Marine Le Pen. En effet, 48% (+4 points) font part de leur volonté de voter en faveur de Nicolas Sarkozy, 31% ayant l’intention de s’abstenir ou de voter blanc ou nul, tandis que 21% des électeurs de la candidate FN indiquent désormais leur intention de voter en faveur du candidat socialiste, soit 4 points de plus que dimanche soir dernier. Ainsi, alors que l’enjeu principal de la campagne d’entre deux-tours réside pour l’actuel Président dans sa capacité à mobiliser en sa faveur les électeurs frontistes du premier tour, il semblerait que leur plus forte mobilisation potentielle profite pour le moment autant à son adversaire qu’à lui-même. François Hollande bénéficie aussi du report quasi-complet des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (92%).

 

  • L’équilibre du report des voix parmi les électeurs de premier tour de François Bayrou évolue peu : aujourd’hui, 41% envisagent de voter pour François Hollande (+3 points), 36% pour Nicolas Sarkozy (+4 points) et 23% pensent s’abstenir ou voter blanc.

 

  • Ceux qui s’expriment en faveur de François Hollande expliquent leur choix en grande partie par leur volonté de battre Nicolas Sarkozy. En effet, 38% font spontanément référence à l’actuel chef de l’Etat, quand 18% mentionnent leur satisfaction de voir au second tour un candidat positionné à Gauche, pour 9% reprenant à leur compte l’antienne du « changement » portée par le candidat du Parti Socialiste. Notons en parallèle que 32% des exprimés en faveur de Nicolas Sarkozy dans le cadre du second tour mentionnent également leur rejet de François Hollande, 19% faisant référence au destin national en citant le mot « France », ainsi que 16% utilisant le « terme » crise, pour mettre en avant la plus grande capacité supposée de Nicolas Sarkozy à y faire face.

graph2_vsd_27042012

 

  • François Hollande devance Nicolas Sarkozy dans toutes les classes d’âge, à l’exception de celles des personnes âgées de 65 ans et plus (41% contre 59%), mais il progresse dans cette catégorie de population (+6 points). Notons que Nicolas Sarkozy obtient son score le plus important parmi les employés (47%, +5 points) tandis qu’il est largement devancé par le candidat socialiste au sein des catégories supérieures (63% contre 37%). Le candidat socialiste l’emporte chez les locataires (62%, contre 38%) tandis que le Président actuel dispose d’une courte avance sur son adversaire auprès des propriétaires (51%, contre 49%).

 

  • François Hollande remporte la quasi-totalité des suffrages des sympathisants de Gauche qui s’expriment, qu’ils se sentent proches du Front de Gauche (99%), du Parti Socialiste (97%) ou d’Europe Ecologie – Les Verts (95%) tandis que Nicolas Sarkozy est plébiscité par 90% des exprimés proches de la Droite, 75% de ceux proches de l’Extrême-Droite mais aussi 62% des sans préférence partisane faisant un choix dans le cadre de ce second tour. Notons que pour ce second tour, 91% des personnes ayant voté pour Nicolas Sarkozy au premier tour en 2007, et qui se déplaceront selon leurs dires aux urnes dimanche 6 mai, ont l’intention de lui renouveler leur confiance, tandis que 61% des électeurs de Bayrou de 2007 se tournent vers François Hollande.

 

En savoir plus :

Share