Baromètre d’intentions de vote et du candidat jugé le plus marquant de la semaine dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle – Vague 8 Sondage Harris Interactive pour VSD et LCP

Baromètre d’intentions de vote et du candidat jugé le plus marquant de la semaine dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle – Vague 8

Sondage Harris Interactive pour VSD et LCP

 

Enquête réalisée en ligne du 12 avril au soir au 16 avril 2012. Echantillon de 991 individus inscrits sur les listes électorales issus d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région de l’interviewé(e) et, pour les intentions de vote, vote au 1er tour de l’élection présidentielle de 2007.

Les intentions de vote constituent un rapport de force à un moment donné. Elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme étant prédictives des résultats du scrutin.

 

Paris, le 17 avril 2012 – Harris Interactive a réalisé la huitième vague du baromètre mis en place dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle de 2012 : ce baromètre a pour objectif de suivre l’intérêt mesuré pour la campagne, les intentions de vote au premier tour et au second tour ainsi que de déterminer les candidats jugés les plus marquants à différents moments clés de la campagne. Cette enquête a été réalisée suite aux deux émissions ayant donné la parole aux dix candidats du premier tour, mercredi et jeudi soirs derniers sur France 2, et dans un contexte de préparation et de déroulement des derniers grands meetings de campagne. Il s’agissait de percevoir si, à une semaine du scrutin, les rapports de force évoluaient encore ou se cristallisaient.

 

Que retenir de cette huitième vague ?

 

  • Environ trois-quarts (74%) des Français montrent un intérêt pour la campagne, soit un chiffre stable par rapport aux dernières vagues d’enquête. Cette stabilité concerne aussi bien les sympathisants de Droite que les sympathisants de Gauche ;

 

  • Comme au cours des semaines écoulées, Jean-Luc Mélenchon reste identifié comme le candidat le plus marquant de la semaine écoulée, mais il est un peu moins cité que les deux semaines précédentes (22%, -6 points par rapport à la semaine dernière, -11 points par rapport à la vague 6). En revanche, la suite du « classement » évolue : le candidat du NPA, Philippe Poutou, jusqu’ici peu évoqué, devient le deuxième candidat désigné comme le plus marquant avec 13% des citations, soit 12 points de plus que la semaine dernière. Son passage remarqué à l’émission « Des Paroles et des Actes », notamment par son attitude détonante par rapport à celles de ses concurrents, ainsi que ses clips de campagne ont contribué à le faire émerger en deuxième position. Viennent ensuite Marine Le Pen (8%), Nicolas Sarkozy (6%) et François Hollande (5%).

 

  • Au premier tour, Nicolas Sarkozy obtient toujours 28% des suffrages d’intentions de vote, pour 27% à François Hollande. Si les scores obtenus par les candidats de l’UMP et du PS restent stables, quelques évolutions sont à noter pour les autres candidats : ainsi Marine Le Pen progresse d’un point (17%), tout comme François Bayrou (11%) tandis que Jean-Luc Mélenchon (12%) et Eva Joly (2%) perdent tous deux un point dans les intentions de vote.

graph_VSD_17042012

 

  • Au second tour, le rapport des forces reste inchangé, François Hollande bénéficiant de 53% des intentions de vote et Nicolas Sarkozy de 47%.

 

En savoir plus :

Share