Baromètre d’intentions de vote aux élections européennes 2024 – Vague 7

Enquête Toluna Harris Interactive pour Challenges, M6 et RTL

Enquête réalisée en ligne du 19 au 22 avril 2024. Échantillon de 2 319 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 2 005 personnes inscrites sur les listes électorales françaises. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et comportement électoral antérieur de l’interviewé(e).

 

Paris, le 24 avril,

Dans la perspective des élections européennes de 2024, Toluna Harris Interactive s’associe avec Challenges, M6 et RTL afin de déployer un baromètre d’intentions de vote hebdomadaire puis quotidien.

 

Voici les enseignements de la dernière vague de ce baromètre :

  • La liste RN menée par Jordan Bardella reste nettement en tête des intentions de vote (31%, +1 point par rapport à la semaine dernière), devant la liste de la majorité présidentielle (16%, stable). Après une hausse de deux points dans notre avant-dernière mesure, la liste PS-Place Publique menée par Raphaël Glucksmann accuse un léger recul (13%, -1 point). Derrière ces 3 listes, aucun mouvement important n’est à signaler cette semaine, que ce soit du côté de la liste de la France Insoumise (8%), des Républicains (7%), des Ecologistes (6%) ou encore de Reconquête (6%).

 

  • Cette semaine nous interrogions les Français sur leur attitude vis-à-vis des accords de libre-échange signés par l’Union européenne. Assez partagés à ce sujet, les Français estiment majoritairement que ces accords sont une mauvaise chose, car cela favoriserait l’importation de produits fabriqués dans des pays où les normes sociales et sanitaires sont moins exigeantes que celles de l’Union européenne (58%). Des accords auxquels s’opposent particulièrement les électeurs de la liste RN (73%). Notons que seuls les électeurs de la liste Ecologistes (53%) et de la majorité présidentielle (59%) estiment à une courte majorité que c’est une bonne chose car cela favorise les exportations de produits depuis l’UE. Alors que Gabriel Attal était en visite au Canada la semaine dernière notamment pour défendre le CETA (traité de libre-échange européen avec ce pays), notons tout de même qu’environ 4 sur 10 (41%) des électeurs de la liste menée par Valérie Hayer estiment plutôt qu’il s’agit d’une mauvaise chose.

 

  • Enfin, nous proposons chaque semaine une mise en perspective ou une analyse plus avancée pour comprendre la campagne. Cette semaine, nous nous sommes penchés sur la structure du vote de la population musulmane lors de ces élections européennes. Pour cela nous avons cumulé les résultats des dernières vagues d’enquête menée depuis le début de ce baromètre, afin de disposer d’un échantillon total de près de 11 000 personnes au sein duquel nous avons isolé les électeurs musulmans. Auprès de cette population donc, c’est la liste menée par Manon Aubry qui arrive largement en tête avec 38% d’intentions de vote exprimées, devant la liste menée par Raphaël Glucksmann (14%). Notons que la liste de la majorité présidentielle (6%) et la liste du RN (5%) recueillent des scores bien plus faibles auprès de ces électeurs. Enfin, en termes de motivations de vote, notons que la situation en Israël et à Gaza constitue un thème important pour ces électeurs musulmans (4ème thématique, derrière les questions du pouvoir d’achat, de la santé et de l’emploi).

 

Télécharger le rapport complet

Share

  • Challenges
  • élections européennes
  • Europe
  • européennes 2024
  • intentions de vote aux élections européennes
  • m6
  • politique
  • rtl
  • Union européenne