Baromètre d’intentions de vote aux élections européennes 2024 – Vague 11

Enquête Toluna Harris Interactive pour Challenges, M6 et RTL

Enquête réalisée en ligne du 15 au 17 mai 2024. Échantillon de 2 314 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 2 014 personnes inscrites sur les listes électorales françaises. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et comportement électoral antérieur de l’interviewé(e).

 

Paris, le 22 mai,

Dans la perspective des élections européennes de 2024, Toluna Harris Interactive s’associe avec Challenges, M6 et RTL afin de déployer un baromètre d’intentions de vote. Après avoir suivi le pouls de la campagne de manière hebdomadaire depuis 2 mois, notez que dès le lundi 27 mai ce baromètre se transformera en suivi quotidien des intentions de vote et ce jusqu’au dernier jour de la campagne.

 

Télécharger le rapport complet

 

Voici les enseignements de la dernière vague de ce baromètre :

  • A l’approche de la campagne officielle, la liste RN menée par Jordan Bardella reste nettement en tête des intentions de vote (31,5%, stable) et devance un duo de listes composées de celle de la majorité présidentielle (15%, stable) et de la liste PS-Place Publique n’ayant jamais été aussi proches (14,5%, +0,5).

 

  • On le voit, les intentions de vote sont encore susceptibles d’évoluer durant les 3 prochaines semaines qui mènent au scrutin. Nous nous sommes donc intéressés à la sûreté du choix de vote exprimé par les différents électorats. La liste de Jordan Bardella arrive non seulement en tête des intentions de vote, mais elle est également celle dont les électeurs se disent les plus sûrs de leur choix (88%). A gauche, lentement mais sûrement les intentions de votes sont également en train de se cristalliser pour la liste LFI (79% de ses électeurs se disent sûrs de leur choix, soit une hausse de 13 points en 2 mois) et pour la liste PS-Place Publique (72%, +8 points). C’est moins le cas de la liste des écologistes dont près d’1 électeur sur 2 indique qu’il pourrait encore changer son vote (ce qui en fait encore l’électorat le moins stable, malgré une hausse de 3 points en 2 mois). Enfin, notons que si la liste de la majorité bénéficie d’un plutôt bon niveau de certitude dans le choix (78%), celui-ci n’évolue pas depuis la fin du mois de mars (+1). Cette fluidité dans les votes, qui s’ajoute à la question de la participation différentielle, laisse donc ouverts différents scenarii pour la campagne officielle qui s’ouvre.

 

Télécharger le rapport complet

Share

  • Challenges
  • élections européennes
  • européennes 2024
  • intentions de vote
  • m6
  • politique
  • rtl