Baromètre des élections européennes « Le pouls de la campagne » – Vague 5

Enquête Harris Interactive x Agence Epoka pour TF1, LCI, RTL et Le Figaro

Enquête réalisée en ligne les 12 et 13 avril 2019. Échantillon de 1031 personnes inscrites sur les listes électorales,issu d’un échantillon de 1200 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région de l’interviewé(e) et vote aux élections antérieures.

 

Quels en sont les principaux enseignements ?

Télécharger le rapport

  • L’intérêt pour la campagne est tendanciellement stable. Il fluctue entre 57% et 59% selon les semaines de mesure. Quoi qu’il en soit, il reste potentiellement plus élevé que la participation finale. Mesuré à 59%, il est plus marqué de la part des personnes ayant l’intention de voter pour la liste soutenue par LaREM et le Modem que par les autres ;
  • Les Français indiquent qu’ils voteront en considérant le projet de la liste (53%, +1), la capacité de la liste à bien représenter la France en Europe (49%) et à refléter leurs préoccupations, tout comme l’opinion portée à l’égard de la ou des formations politiques soutenant la liste (45%). En tendance, nous observons une baisse de l’importance relative accordée au bilan des élus, ainsi qu’aux candidats présents sur la liste. Les électeurs de la liste conduite par Nathalie Loiseau évoquent, plus que les autres, une volonté performative : permettre à la liste de réaliser un bon score ;
  • Le vote continue d’être caractérisé par l’adhésion aux idées et propositions de la liste et ce quelle que soit l’intention de vote exprimée par lesélecteurs, même chez ceux des listes soutenues par la France Insoumise ou le Rassemblement National ;
  • 44% des Français exprimant un vote indiquent souhaiter manifester une insatisfaction à l’égard d’Emmanuel Macron et du gouvernement (-1 point par rapport à la semaine dernière). Cette proportion s’élève à 70% chez les électeurs déclarés de la liste France Insoumiseet 77% chez ceux du Rassemblement National. De leur côté, les deux-tiers des électeurs de la liste LaREM/MoDEM mobilisent leur soutien à l’exécutif ;
  • « Immigration » (42%, +1) et « pouvoir d’achat » (39%, +2) constituent toujours les deux thèmes les plus mentionnés par les électeurs. Les quatre thématiques principales identifiées lors des précédentes enquêtes se renforcent : c’est ainsi le cas également des impôts de la fiscalité (38%, +2) ainsi que de l’environnement et du développement durable (37%, +1) ;
  • En termes d’intentions de vote, la présence ou l’absence de « liste gilets jaunes », toujours hypothétique et non incarnée (2,5% des intentions de vote), ne modifie pas fondamentalement les rapports de force. Notons qu’il s’agit de la première enquête effectuée sans la présence de la liste soutenue par Jean Lassalle.
    La liste LaREM bénéficie de 22,5% d’intentions de vote (-0,5), celle du Rassemblement National de 20,5% à 21% (quasi-stable par rapport à la dernière mesure), celle conduite par François-Xavier Bellamy de 14% (en progrès d’un à deux points selon les configurations). Les listes de gauche progressent de leur côté : celles conduites par Manon Aubry (9 à 9,5%, +0,5 point à + 1 point), par Raphaël Glucksmann (6,5%, + 1), par Benoît Hamon (4%, +0,5), De son côté la liste de Yannick Jadot est mesurée à 7,5% ou 8% selon les configurations électorales soit en stabilité ou baisse d’un demi-point.
    Sans bouleversement des grands équilibres, la progression cette semaine de la France Insoumise est peut-être due en partie à la « performance » remarquée d’Adrien Quatennens lors du débat sur CNews cette semaine – et surtout aux échos de presse en conséquence – ayant pu contribuer à cette évolution

Télécharger le rapport

Share

  • Baromètre des élections européennes
  • Européennes 2019
  • LCI
  • Le Figaro
  • le pouls de la campagne
  • rtl
  • tf1