BAROMÈTRE DE CONFIANCE POLITIQUE LCI – EUROSAGENCY – JUIN 2021

ENQUÊTE HARRIS INTERACTIVE ET EUROSAGENCY POUR LCI

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 22 au 24 juin 2021. Échantillon de 1 050 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Tous les mois, Harris Interactive / Euros Agency réalisent en partenariat avec LCI un baromètre de confiance politique.

 

Paris, le 25 juin,

 

Télécharger le rapport et la note de Jean-Daniel Lévy

 

Analyse de Jean-Daniel Lévy

 

On ne le rappellera jamais assez, l’opinion n’est pas le vote et réciproquement. Nous en voyons cette semaine une parfaite illustration. Alors même que les listes soutenues par La République en Marche ont obtenu le plus faible score de la formation soutenue par le Président de la République depuis le premier scrutin régional (1986)[1], la confiance en Emmanuel Macron comme en Jean Castex progresse.

La confiance dans le Président de la République s’établit à 50% (+2) et celle dans le Premier ministre à 41% (+1).

 

On notera à ce titre, que les raisons de la confiance dans le duo de l’exécutif ne reposent nullement sur l’attitude des Français dimanche dernier.

Comme le mois dernier, deux populations se singularisent positivement : les moins de 35 ans (69% de confiance, +6) et les catégories supérieures + (56%, +2).

 

La dynamique de la confiance envers la tête de l’exécutif ne se transmet pas mécaniquement aux ministres du gouvernement, et notamment ceux qui ont été identifiés (avec des scores décevants) lors du premier tour des élections régionales. Ainsi Gérald Darmanin (35%, -3), Marlène Schiappa (29%, -2) ou encore Eric Dupont-Moretti (33%, -2) pâtissent des faibles scores des listes sur lesquelles ils étaient présents.

 

A l’inverse, les personnalités hors gouvernement ayant été identifiées positivement d’un point de vue médiatique du premier tour des élections régionales progressent ce mois-ci assez nettement dans notre baromètre, notamment les présidents de région de droite testés :

 

Ainsi Xavier Bertrand progresse de 5 points (37%) et de 6 points auprès des sympathisants LR (73%). Valérie Pécresse progresse d’1 point auprès de l’ensemble des Français mais progresse surtout de 17 points auprès des sympathisants LR (77%) « reléguant » Nicolas Sarkozy à la troisième place. Tous les deux se positionnent comme les deux personnalités en laquelle les sympathisants LR ont le plus confiance à l’issue de cette séance électorale.

 

Laurent Wauquiez progresse quant à lui de 4 points (28%) et de 10 points auprès des sympathisants LR (68%). La victoire proche engendre de la confiance de ces proches de cette formation politique.

 

Julien Bayou, dont la notoriété est à parfaire, progresse de 3 points dans l’ensemble (17%) et double son score auprès des sympathisants EELV (38%, +19).

 

Même si les résultats n’ont pas été aussi bons qu’escomptés pour le RN, Marine Le Pen surfe également sur cette séquence électorale et réunit nettement ses sympathisants (93%, +13) quand bien même elle les a quelque peu invectivés dimanche soir dernier.

A noter, enfin, que 42% des Français estiment que LR s’est renforcé à l’issue du 1er tour des élections régionales, 25% pour EELV et 18% pour le PS. A l’inverse, 53% estiment que le RN s’est affaibli et 64% pensent de même pour LREM (51% des sympathisants LREM estiment par ailleurs que leur formation s’est affaiblie).

 

C’est là le plus grand paradoxe de la situation. Non seulement une désindexation entre le regard porté sur le Président et les élections d’un côté mais également entre le Président et la formation politique qui le soutient. Même son implication dans la campagne n’a pas d’effet sur le jugement porté à l’égard de ce qu’il peut proposer. Peut-être que le second tour modifiera quelque peu la donne.

 

 

 

[1] 11,5% dans les 11 régions métropolitaines où elles se présentaient sans alliance

 

Télécharger également notre question du mois : Les formations politiques ressortant renforcées ou affaiblies à l’issue du 1er tour des élections régionales

 

Share

  • Baromètre de confiance dans l'exécutif Baromètre de confiance dans l'exécutif
  • gouvernement
  • ministres
  • partis politiques
  • Premier ministre
  • président