BAROMÈTRE DE CONFIANCE POLITIQUE LCI – EUROSAGENCY – AOÛT 2021

ENQUÊTE HARRIS INTERACTIVE ET EUROSAGENCY POUR LCI

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 24 au 26 août 2021. Échantillon de 1 054 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Tous les mois, Harris Interactive / Euros Agency réalisent en partenariat avec LCI un baromètre de confiance politique.

 

Paris, le 27 août,

 

Télécharger le rapport et la note de Jean-Daniel Lévy

 

Analyse de Jean-Daniel Lévy

 

Le mois d’août est souvent considéré comme propice à la déconnexion et à une plus grande distance à l’égard du politique. Contre-intuitivement les Français continuent de s’informer, de regarder la télévision et… de réagir à l’actualité. En cette fin d’été, le Président de la République voit la confiance à son égard croître d’un point et celle dans le Premier ministre rester stable.

 

La confiance en Emmanuel Macron est toujours entretenue par les moins de 35 ans (61%, =), tandis qu’il recueille la même part de confiance de la part des CSP+ et CSP- (51%). On remarquera qu’alors même qu’il a pris la parole solennellement suite à la prise de pouvoir des Talibans en Afghanistan et alors même que le Président est, par nature, observé quant à ses positions sur la scène internationale, il n’est que très peu fait référence – en bien ou en mal – à ce sujet.

 

Dans ce contexte, la confiance envers les ministres est en progression de manière générale. Bruno Le Maire (47%, +2) et Jean-Yves Le Drian (47%, +3) sont les deux ministres recueillant le plus de confiance devant Roselyne Bachelot (44%, -2). A noter qu’à l’approche de la rentrée scolaire Jean-Michel Blanquer perd 2 points de confiance (36%). On remarquera que la confiance dans le ministre de l’éducation est assez étale quelle que soit la population interrogée : 38% des Français sans enfant au foyer contre 35% de ceux en en ayant.

 

On a pu voir les stratégies de communication et de positionnement de la part des autres responsables politiques. Des mouvements d’opinion sont à observer. Si Edouard Philippe reste la personnalité recueillant le plus la confiance des Français (47%, +2) devant Nicolas Hulot (37%, -1), notons que Valérie Pécresse arrive en 3ème position ce mois-ci (34%, +3), devant Xavier Bertrand (33%, stable) et Nicolas Sarkozy (33%, +4).

Chez les proches des Républicains, cinq personnalités partagent un même niveau de confiance proche : François Baroin (68%), Xavier Bertrand (67%), Nicolas Sarkozy (66%), Valérie Pécresse (66%) et Edouard Philippe (66%).

A noter que parmi les deux personnalités nouvellement testées Michel Barnier recueille 31% de confiance de la part des Français, et se situe comme la deuxième personnalité en qui les sympathisants LREM (57%) ont le plus confiance, soit un niveau plus élevé qu’auprès des sympathisants LR (47%). Philippe Juvin recueille lui 17% de confiance des Français et 27% des sympathisants LR alors qu’Eric Ciotti recueille la confiance de 21% des Français et de 45% des proches de la formation de droite.

A gauche, Anne Hidalgo (23%, -2) et Arnaud Montebourg (24%, =) ne s’inscrivent pas dans la même dynamique. La Maire de Paris perd même 17 points auprès des sympathisants PS ce mois-ci (46%). L’ancien ministre du redressement productif dispose de son côté de la confiance d’à peine plus d’un tiers des sympathisants socialistes (34%).

Les principales personnalités EELV sont en revanche en progression auprès de leur famille politique : Yannick Jadot est toujours la personnalité écologiste (derrière Nicolas Hulot) bénéficiant du niveau de confiance le plus élevé (25%, +3 et 73% +9 auprès des sympathisants EELV), mais Julien Bayou (16%, +2) et Eric Piolle (16%, +2), sûrement mieux identifiés auprès de leurs partisans, bénéficient également d’une dynamique positive : 38% (+10) pour le Maire de Grenoble auprès des sympathisants écologistes, 35% (+5) pour le dirigeant EELV.

A noter, enfin, que chez les insoumis, Jean-Luc Mélenchon retrouve avant l’université d’été un soutien des proches de sa famille politique (71%, +14).

 

Cet été a donc été teinté par la précampagne présidentielle. Nous ne mesurons pas de bouleversements de la confiance dans les différents acteurs. Une forme de consolidation de l’exécutif indépendamment des situations nationales et internationales, une progression des personnalités de droite et une baisse de celles de gauche. A tout le moins, certains acteurs ont pu profiter de la situation pour parfaire leur notoriété.

 

Télécharger également notre question du mois : Regard des Français sur l’accueil des réfugiés afghans 

 

Share

  • Baromètre de confiance dans l'exécutif Baromètre de confiance dans l'exécutif
  • gouvernement
  • ministres
  • partis politiques
  • Premier ministre
  • président