Baromètre de confiance politique – Juillet 2022

Enquête Harris Interactive x Euros Agency pour LCI

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 26 au 28 juillet 2022. Échantillon de 1 051 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 29 juillet,

 

Tous les mois, Harris Interactive / Euros Agency réalisent en partenariat avec LCI un baromètre de confiance politique.

 

Télécharger le rapport complet

 

L’analyse de Jean-Daniel Lévy

 

L’érosion de la confiance dans l’exécutif

La confiance en Emmanuel Macron baisse d’un point ce mois-ci après avoir déjà connu la même évolution le mois dernier. Aujourd’hui, si près d’un Français sur deux lui accorde sa confiance (47%), la structure des personnes regardant positivement le Président se clive : elle est bien plus marquée par des personnes se positionnant comme étant proches d’Ensemble que des autres formations politiques.

 

On remarquera, sans surprise, que l’appréciation est plus forte de la part des électeurs de droite que de gauche. Cette notion ayant toujours de la valeur comme nous avons cherché à le montrer dans le dernier numéro de la Revue Politique et Parlementaire. Comme lors du précédent quinquennat, la dynamique d’opinion à l’égard de la Première Ministre suit celle du Président.

 

On remarquera, avec plus de surprises, que la confiance dans la plupart des ministres croît alors même que celle dans les personnalités hors gouvernement décroît. La place inédite du Parlement et surtout de l’Assemblée Nationale ne semble pas avoir, un mois après les élections, bouleversé les représentations. Ceci dit, retenons plusieurs points :

  • Aucune personnalité testée ne recueille la confiance de plus d’un Français sur deux.

 

  • Parmi les ministres, une prime d’opinion est délivrée aux personnalités les plus connues et déjà présentes médiatiquement et politiquement au cours du précédent quinquennat: on le voit pour Bruno Le Maire, Gabriel Attal, Olivier Véran, Eric Dupont-Moretti, Gérald Darmanin ou encore Sébastien Lecornu. Certaines personnalités ayant défrayé la chronique (Pap Ndiaye et Caroline Cayeux) se situent à des niveaux relativement faibles de confiance (respectivement 27% et 21%) mais surtout dans un environnement d’opinion marqué par l’impossibilité de se prononcer à leur égard. Alors même que nous mentionnons les titres de ces personnalités, 45% des Français ne se prononcent pas lorsqu’on leur évoque la Ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et 27% le Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

 

  • En dehors du gouvernement, alors même que le RN est présenté comme étant constructif et s’institutionnalisant, Marine Le Pen voit la confiance à son égard reculer de quatre points (35%). Elle reste tout de même la deuxième personnalité que les Français regardent positivement et est « épaulée » par Jordan Bardella (30%) en troisième position exæquo.

 

  • Une forme de « prime au silence » semble être délivrée. Ainsi Nicolas Sarkozy, Bernard Cazeneuve, Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon ou encore François Bayrou voire même Edouard Philippe voient la confiance à leur égard – légèrement – progresser.

 

Nul ne peut avec certitude savoir ce que seront à moyen et long terme les effets des élections législatives. La stratégie des différents acteurs n’est pas tout à fait arrêtée, la perception par les Français des débats à l’Assemblée Nationale va se parfaire, les enjeux vont s’affiner. Même au milieu de l’été les Français restent attentifs. Ils adressent, en cette fin juillet, de premiers messages à bas bruit. Nul doute qu’ils n’auront pas la même résonance et portée à la rentrée.

 

Télécharger le rapport complet et la note de Jean-Daniel Lévy

 

Découvrez également notre la note : La perception du projet de loi portant sur les mesures d’urgence pour le pouvoir d’achat

 

Share

  • Baromètre de confiance dans l'exécutif
  • eurosagency
  • gouvernement
  • LCI
  • ministres
  • politique
  • pouvoir d’achat
  • président