Baromètre de confiance politique – AVRIL 2023

Enquête Harris Interactive x Euros Agency pour LCI

Enquête réalisée par Toluna Harris Interactive en ligne du 25 au 27 avril 2023. Échantillon de 1 078 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 28 avril,

Tous les mois, Toluna – Harris Interactive / Euros Agency réalisent en partenariat avec LCI un baromètre de confiance politique.

 

Téléchargez le rapport complet

Téléchargez la note d’analyse de Jean-Daniel Lévy

 

Stabilisation de la confiance dans l’exécutif

 

On s’en rappelle, à l’issue du mouvement des Gilets Jaunes, la côte de confiance en Emmanuel Macron avait entamé une remontée. Le grand débat national, la présence en régions, le fait d’être « à portée de baffes » … avait contribué à renouer une partie de la confiance détricotée à la fin de l’automne et au début de l’hiver précédant. L’échange, l’interaction avait porté ses fruits. Qu’en est-il dans la période actuelle ? Nous le verrons avec plus de précisions le mois prochain, mais la baisse de confiance dans le Président semble jugulée.

 

Ainsi, après avoir vu la confiance à son égard nettement décliner suite à l’adoption de la réforme des retraites le mois dernier, Emmanuel Macron maintient son niveau de confiance ce mois-ci (39%, stable). Mais bien que stable, ce niveau reste le plus bas enregistré par le Président de la République depuis février 2020, en début de pandémie de Covid-19. Ce niveau de confiance est relativement proche de celui mesuré le mois dernier auprès de l’ensemble des catégories de population, à l’exception des 35-49 ans (36%, +3) et des catégories aisées (43%, +4), auprès desquels Emmanuel Macron connait un regain. Le chef de l’Etat concède toutefois une diminution de son niveau de confiance sans précédent auprès des sympathisants LR : -21 points en l’espace d’un mois (35%, soit le plus bas niveau enregistré depuis novembre 2021 auprès de cette catégorie de population).

 

Elisabeth Borne quant à elle enregistre la confiance de 35% des Français. La Première Ministre connait une hausse de 4 points de confiance, mettant fin à une trajectoire descendante entamée depuis septembre 2022. Alors qu’elle a annoncé le report du projet de loi sur l’immigration, la Première Ministre connait un regain de confiance auprès des sympathisants de l’opposition : LFI (23%, +4), EELV (41%, +11).

 

Du côté du gouvernement, Bruno Le Maire (36%, +2), Sébastien Lecornu (32%, =), Gabriel Attal (31%, =) et Gérald Darmanin (31%, -1) restent les ministres jouissant des meilleurs niveaux de confiance. En dépit des critiques suscitées par l’opération « Wuambushu » à Mayotte (critiques non relayées par les Français que nous avons interrogés), le Ministre de l’Intérieur ne voit pas sa confiance affectée. Pap Ndiaye connait une progression marquée de son niveau de confiance (26%, +3), après ses annonces sur les hausses de rémunération des enseignants.

 

A l’instar des mois précédents, Edouard Philippe (37%, -2) apparait comme la personnalité enregistrant le plus de confiance de la part des Français. L’ex-Premier Ministre bénéficie toujours de la confiance de la grande majorité des sympathisants Ensemble, famille politique auprès de laquelle il apparait comme la personnalité politique la plus populaire (75%, -1). Reste que la baisse auprès des Français apparait tendancielle : il était la plupart du temps mesuré aux alentours de 40% et le score mesuré aujourd’hui est le plus faible relevé depuis plus d’un an.

 

Marine Le Pen se classe de son côté toujours en deuxième position parmi les personnalités politiques envers lesquelles les Français ont le plus confiance (36%, +1) et resserre l’écart avec le leader du parti Horizons. Elle apparait logiquement comme celle la plus appréciée au sein de sa famille politique (87%, -2) mais progresse de manière assez marquée chez les sympathisants LR (51%, +14). Comme cela est le cas depuis plusieurs mois, Jordan Bardella complète ce « podium » et recueille la confiance de 30% des Français (-1) et de 70% des sympathisants RN.

 

A droite, on observe peu d’évolutions notables, à l’exception de Rachida Dati qui voit sa confiance progresser de 4 points auprès des Français (25%) et de 16 auprès de ses sympathisants (60%), la plaçant en deuxième position des personnalités envers lesquelles les sympathisants LR font le plus confiance, derrière Nicolas Sarkozy (69%), mais devant Xavier Bertrand (59%) qui, quant à lui, apparait comme la personnalité LR auprès de laquelle les Français font le plus confiance (27%).

 

Au sein de la Nupes, Jean-Luc Mélenchon pour sa part est stable ce mois-ci auprès des Français (24%, +1) mais également auprès de ses sympathisants (75%). L’ex-candidat à l’élection présidentielle connait également un gain de confiance net auprès des sympathisants EELV (43%, +22), après ses déclarations sur sa volonté d’une union de la gauche pour les prochaines élections européennes.

 

Au final, la baisse de confiance à l’égard de l’exécutif semble arrêtée. En cette veille du 1er mai, les Français semble considérer plusieurs aspects : non seulement la réforme des retraites mais également l’attitude d’Emmanuel Macron et du gouvernement. Ces considérations s’effectuent non seulement à l’égard de ces acteurs mais également des autres responsables politiques dont aucun ne dispose de la confiance d’une majorité absolue de Français.

 

Téléchargez également notre question du mois : Les Français et l’opération Wuambushu à Mayotte

Share

  • Baromètre de confiance dans l'exécutif
  • confiance politique
  • Euros Agency
  • gouvernement
  • LCI
  • mayotte
  • wuambushu