Baromètre de confiance politique – Août 2022

Enquête Harris Interactive x Euros Agency pour LCI

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 23 au 25 août 2022. Échantillon de 1 002 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Paris, le 26 août,

 

Tous les mois, Harris Interactive / Euros Agency réalisent en partenariat avec LCI un baromètre de confiance politique.

 

Télécharger le rapport complet

 

L’analyse de Jean-Daniel Lévy

 

Le moment Borne ?

Jusqu’à présent la confiance dans la première ministre était indexée sur celle exprimée à l’égard du Président. Ce mois-ci, Elisabeth Borne voit la confiance à son égard progresser de 3 points (47%) alors que celle dans Emmanuel Macron évolue d’1 point (48%). Alors même qu’elle n’a pas été nettement vue au cours de cet été et qu’elle n’a pas donné d’interview marquante au cours de ce dernier mois Elisabeth Borne connait une embellie d’opinion.

La Première Ministre progresse de 10 points auprès des personnes âgées de 50 à 64 ans (48% de confiance). L’ex-ministre du Travail connait également un regain auprès des sympathisants de gauche : +9 auprès des sympathisants LFI (36%) comme du PS (54%) ; +13 auprès de ceux d’EELV (51%). Dans un même élan, si elle perd quelques soutiens chez les proches des Républicains, elle reste à un niveau « confortable » auprès de cette population (52%). Parfois les postures sont aussi importantes que le fond politique. Peut-être est-elle créditée d’une assemblée nationale qui a pu fonctionner au cours de ces derniers mois.

Les notions d’expérience et de compétence la qualifient positivement.

 

Alors que le gouvernement a fait sa rentrée cette semaine, la majorité de ses membres connaissent une baisse de leur niveau de confiance. Si Bruno Le Maire (39%, -3), Olivier Véran (35%, -2) et Gabriel Attal (34%, -3), ou Gérald Darmanin (33%, -1) demeurent les ministres jouissant des meilleurs niveaux de confiance, ceux-ci sont en berne depuis le mois dernier et continuent de s’inscrire dans une tendance amorcée depuis leur reconduction au gouvernement en mai dernier. Eric Dupont-Moretti connait de son côté la baisse la plus importante parmi les ministres ce mois-ci et semble subir les effets de la polémique sur les courses de karting à la prison de Fresnes (30%, -5).

 

Dans le détail, si le ministre de l’Intérieur voit la confiance à son égard croitre de 2 points chez les proches des Républicains (56% de confiance), de 4 chez ceux du RN (21%), de 6 à Reconquête ! (24%), celle-ci baisse de 7 points parmi les proches de Renaissance (71%). La structure n’a pas évolué, les dynamiques d’opinion étant liées aux prises de position de Gérald Darmanin au cours de l’été.

La baisse de confiance à l’égard d’Éric Dupond-Moretti est plus répartie : -7 points chez les proches de la majorité présidentielle (70%), – 5 chez Les Républicains (40%), – 4 au RN (12%). Le ministre de la Justice ne bénéficie pas, en retour, d’une progression de la confiance de l’autre pan de l’échiquier politique.

 

A l’instar des ministres, la majorité des personnalités testées subissent un déclin de leur niveau de confiance ce mois-ci. Comme lors des mois précédents, Edouard Philippe (42%, -1) reste la personnalité enregistrant le plus de confiance de la part des Français. L’ex-Premier Ministre bénéficie toujours de la confiance de la majorité des sympathisants Ensemble !, famille politique auprès de laquelle il apparait comme la personnalité politique la plus populaire (80%, -3). Pour le troisième mois consécutif, le trio de tête est complété par deux personnalités d’extrême-droite : Marine Le Pen (35%, stable) et Jordan Bardella (29%, -1). Elles sont logiquement les deux plus populaires auprès des proches de leur famille politique, recueillant la confiance de respectivement 89% et 62% des sympathisants RN.

Notons que Nicolas Sarkozy jouit d’un niveau de confiance égal à celui du Président du RN (29%, -1). L’ex-Président de la République reste la personnalité de droite la plus populaire auprès des Français, bien qu’il soit devancé par Xavier Bertrand (72%) ou François Baroin (67%) auprès des sympathisants LR (63%). En revanche, ces derniers voient leur niveau de confiance en baisse auprès de l’ensemble de la population (Xavier Bertrand : 26%, -4 ; François Baroin : 25%, -5).

A gauche, les personnalités jouissant des niveaux de confiance les plus élevés auprès des Français ne sont pas nécessairement les plus actives. François Hollande et Bernard Cazeneuve jouissent tous les deux de la confiance de 26% des Français. L’ancien Président de la République est également la personnalité enregistrant le plus haut niveau de confiance auprès des sympathisants PS (58%).

Alors qu’il a récemment appelé à une refondation du parti, et déclaré avoir été approché pour intégrer le gouvernement, Yannick Jadot concède la baisse de confiance la plus importante ce mois-ci (-6) et voit son niveau de confiance s’établir à 22%, soit son score le plus faible depuis décembre 2021. L’ex-candidat à l’élection présidentielle voit également son niveau de confiance chuter auprès des sympathisants EELV (62%, -12).

 

Au final, remarquons que la séquence de cet été – marqué par les incendies, la sécheresse, les vagues de canicule notamment – n’a pas eu d’effet positif pour la confiance exprimée à l’égard des écologistes. Le petit signe à relever se situe au niveau du gouvernement. Ce sont Christophe Béchu et Agnès Pannier-Runacher (en charge des enjeux écologiques) qui progressent un peu ce mois-ci et non les acteurs extérieurs à l’exécutif.

 

Télécharger le rapport complet et la note de Jean-Daniel Lévy

 

Découvrez également notre question du mois : Les domaines d’action prioritaires pour le gouvernement dans les prochains mois

Share

  • Baromètre de confiance dans l'exécutif
  • Euros Agency
  • gouvernement
  • LCI
  • ministres
  • politique
  • président