Baromètre de confiance dans les institutions – FEVRIER 2021

Baromètre Harris Interactive, Euros / Agency Group & POLITICO

Enquête réalisée en ligne du 23 au 25 février 2021. Échantillon de 1037 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Tous les mois Harris Interactive questionne pour Euros Agency et Politico les Français sur un sujet d’actualité. Tous les mois, nous regarderons l’intensité de la préoccupation à l’égard d’un sujet dont il est question dans l’espace public et également la confiance exprimée à l’égard des principaux acteurs concernés.

 

Vague 2 – La laïcité

Ce mois-ci, le baromètre porte sur la confiance accordée par les Français aux institutions pour répondre aux enjeux de la laïcité, une thématique qui s’inscrit dans un contexte particulier, dans la mesure où le sondage a été réalisé après le vote en première lecture du projet de loi renforçant les principes républicains et après la polémique sur l’islamo-gauchisme à l’université.

 

Télécharger le rapport

 

La laïcité : une préoccupation pour deux tiers des Français

C’est à un niveau élevé (67%) que se situe la préoccupation des Français quant à la laïcité, une préoccupation qui irrigue toute la société sans distinction d’âge, de sexe, de catégorie socio-professionnelle ou encore de proximité politique.

 

Une confiance plus limitée dans les institutions religieuses

Pour répondre à ces enjeux, les Français accordent leur confiance à tous les acteurs, public ou privé, hormis les institutions religieuses. Ainsi, plus de 6 Français sur 10 déclarent faire confiance aux petites et moyennes entreprises (64%), aux collectivités locales (63%), aux citoyens (61%) et à l’Education nationale (60%). Une courte majorité de Français déclare également faire confiance aux associations et organisations non gouvernementales (58%) et aux universités et intellectuels (57%). Seul 1 Français sur 2 indique par ailleurs avoir confiance envers l’Etat (53%), les grandes entreprises (51%) et l’Union européenne (50%). Enfin, moins de 4 Français sur 10 accordent leur confiance aux institutions religieuses elles-mêmes pour répondre aux enjeux concernant la laïcité (38%).

 

La confiance accordée à l’Etat : des clivages corrélés à la proximité partisane

Ces niveaux de confiance envers les différentes institutions testées se trouvent par ailleurs traversés par de fortes disparités selon la proximité politique des répondants. Les sympathisants LREM déclarent ainsi, dans leur grande majorité, accorder leur confiance à l’Etat pour répondre aux enjeux en matière de laïcité (84%, contre 35% des sympathisants Insoumis et 32% des sympathisants RN notamment), mais aussi à l’Education nationale (76%) et aux collectivités locales (75%).

 

Les sympathisants de gauche plus enclins à faire confiance aux associations, ONG et à l’Education nationale

Les sympathisants EELV indiquent avoir le plus confiance envers le monde associatif et les ONG (83%), ce qui est le cas également des sympathisants LFI bien que de manière plus mesurée (63%), leur niveau de confiance envers l’ensemble des institutions étant plus faible de manière générale. Par ailleurs, les sympathisants PS mettent principalement en avant l’Education nationale parmi les institutions pouvant répondre aux enjeux de laïcité (75%).

 

Les sympathisants de droite moins confiants envers les institutions, hormis les acteurs privés

Les sympathisants LR déclarent une confiance plus faible dans l’ensemble envers les différentes institutions, sauf en ce qui concerne le rôle des PME (79% de confiance) et des grandes entreprises (62%). Par ailleurs, près de la moitié des proches des LR déclarent faire confiance aux institutions religieuses pour répondre aux enjeux de laïcité (49%).

Enfin les sympathisants RN et les personnes sans préférence partisane déclarent une confiance nettement plus faible envers l’ensemble des institutions. Les sympathisants RN se distinguent notamment par leur très forte défiance envers les associations et ONG (37% de confiance), l’Education nationale (35%), les institutions religieuses (35%), l’Etat (32%), et l’Union Européenne (26%).

 

Les jeunes à contre-courant des autres générations

On relève enfin des différences marquées en termes d’âge. Ainsi les jeunes générations déclarent une confiance plus élevée que leurs aînés dans les associations et ONG ainsi qu’envers les universités et intellectuels, mais également l’Union Européenne. Fait intéressant : ils sont une courte majorité (52%) à accorder leur confiance aux institutions religieuses, soit bien plus que leurs aînés (33% parmi les 65 ans et plus).

 

Télécharger le rapport

Share

  • baromètre de confiance dans les institutions
  • eurosagency
  • laïcité
  • politico