Baromètre de confiance dans les institutions – DECEMBRE 2021

Baromètre Harris Interactive, Euros / Agency Group & POLITICO

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 21 au 23 décembre 2021. Échantillon de 1 211 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Tous les mois, pour Euros Agency et Politico, Harris Interactive interroge les Français sur un sujet d’actualité. Tous les mois, nous regarderons l’intensité de la préoccupation à l’égard d’un sujet dont il est question dans l’espace public ainsi que la confiance exprimée à l’égard des principales institutions pour y répondre.

 

Vague 12 – La qualité de l’éducation

 

Ce mois-ci nous nous intéressons au sujet de la qualité de l’éducation, alors que la rentrée scolaire de janvier se déroule dans un contexte sanitaire incertain.

 

Télécharger le rapport

 

Que retenir de cette étude ?

 

Tout d’abord l’éducation constitue un sujet de préoccupation pour 8 Français sur 10, 1/3 d’entre eux (34%) indiquant que ce sujet les « préoccupe beaucoup ». S’il concerne avant tout les parents d’enfants scolarisés (89%), ce niveau de préoccupation élevé touche également toutes les autres catégories de population, que ce soit en termes d’âge, de catégorie socio-professionnelle et même de proximité politique.

On note également une préoccupation plus marquée encore de la part des femmes que des hommes (84% contre 78%) et des personnes ayant un diplôme supérieur à Bac+2 (86%) par rapport à ceux n’ayant pas le Bac (69%).

 

Pour garantir une éducation de qualité, les Français déclarent majoritairement faire confiance au duo enseignants (73%) – familles (70%). Près des 2/3 des Français déclarent par ailleurs faire confiance aux collectivités locales, et avec elles les départements et régions qui gèrent les établissements d’enseignement secondaire (67%), ainsi que les entreprises spécialisées dans l’éducation comme les cours particuliers, l’accompagnement scolaire, l’aide aux devoirs (64%).

 

6 Français sur 10 déclarent également faire confiance aux associations de parents d’élèves (61%), soit un niveau nettement plus élevé que la confiance exprimée envers les syndicats d’enseignants (47%).

Enfin 1 Français sur 2 seulement déclare faire confiance à l’Etat (49%), donc indirectement à l’Education Nationale, pour garantir une éducation de qualité.

 

Si la confiance envers les familles en matière d’éducation est partagée par les Français quelle que soit leur proximité avec une famille politique, celle envers les enseignants est plus marquée à gauche, bien qu’elle soit élevée auprès des sympathisants du centre et de droite.

Par ailleurs si les entreprises spécialisées dans l’éducation bénéficient d’une confiance plus nette de la part des sympathisants Ensemble Citoyens ! (81%) et LR (77%) on relève qu’elles bénéficient d’un bon niveau de confiance auprès de l’ensemble des autres familles politiques, (à l’exception des sympathisants LFI, 46%).

Enfin il est à noter que l’Etat bénéficie d’un niveau de confiance élevé auprès des sympathisants Ensemble Citoyens ! (83%) mais également de la part des sympathisants socialistes (68%), tandis que les sympathisants RN (24%) et Reconquête ! (17%) présentent un niveau de défiance particulièrement élevé.

 

Plus généralement le niveau de confiance envers ces différentes institutions se trouve plus élevé que la moyenne auprès des parents d’enfants scolarisés (de la maternelle au lycée), notamment en ce qui concerne la confiance envers les familles (qui devancent les enseignants aux yeux des parents), les entreprises spécialisées dans l’éducation ou encore les associations de parents d’élèves et les syndicats d’enseignants. On note en revanche que la confiance exprimée envers les enseignants se trouve élevée et à un niveau similaire auprès des parents d’enfants scolarisés (74%) et des non parents d’élèves (71%).

 

A l’heure où le contexte de crise sanitaire actuelle rend incertain la continuité de l’éducation, les Français considèrent la question de l’éducation et notamment l’accès à une éducation de qualité comme un sujet de préoccupation important pour eux. Et pour favoriser cet enseignement de qualité, ce sont les acteurs directs de l’éducation, en premier lieu le duo familles et enseignants, qui bénéficient du plus haut niveau de confiance de la part des Français et a fortiori de la part des parents d’élèves.

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • baromètre de confiance dans les institutions
  • école
  • éducation
  • Enseignement
  • eurosagency
  • politico
  • système éducatif français
  • système scolaire