Les Français et la nouvelle saison de Ligue 1 de football Sondage Harris Interactive pour Le Parisien

Les Français et la nouvelle saison de Ligue 1 de football

Sondage Harris Interactive pour Le Parisien

Enquête réalisée en ligne du 1er au 3 août 2011. Échantillon de 1224 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

Paris, le 6 août 2011 – A la demande du Parisien, Harris Interactive a réalisé un sondage sur l’intérêt des Français pour le championnat national de football de première division, la Ligue 1, dont la nouvelle saison commence le samedi 6 août 2011, ainsi que sur leur pronostic de victoire. Il s’agissait de voir dans quelle mesure l’actualité sportive estivale et notamment le traditionnel « marché des transferts » avaient pu influencer le regard des Français sur la Ligue 1.

 

Que retenir de cette enquête ?

  • Qu’ils s’intéressent ou non au football, les Français émettent sensiblement les mêmes pronostics quant à l’identité du futur champion : un groupe de favoris se détache, avec quatre clubs, à savoir l’Olympique de Marseille (14%), le Paris Saint-Germain(11%), l’Olympique Lyonnais (10%) et le Lille OSC (8%). Pour les Français, le championnat s’annonce ainsi relativement ouvert, puisque moins d’un Français sur dix pense que le club lillois va conserver son titre national, acquis en juin dernier.
  • Si les Français déclarant s’intéresser au football ne sont que 5% à ne pas se prononcer sur l’identité du futur champion, une majorité absolue de ceux qui ne s’y intéressent pas n’émet pas de pronostic (59%).
  • La nouvelle saison suscite un intérêt accru chez près d’un tiers des Français s’intéressant au football de façon générale : 30% estiment ainsi qu’ils suivront cette saison avec plus d’intérêt que la précédente. Néanmoins, ce n’est pas le cas pour la moyenne des Français : au global, seuls 8% suivront cette saison avec davantage d’attention que la précédente, pour 10% qui la suivront avec moins d’attention, et 69% avec ni plus ni moins d’attention.

 

Dans le détail :

 

Selon les Français, le titre de champion de France semble promis à un des quatre plus gros budgets de Ligue 1 : l’OM, le PSG, l’OL ou le LOSC

Au jeu des pronostics, les Français distinguent nettement un groupe de favoris, même si aucun leader incontestable n’émerge de ce groupe : ainsi, quatre équipes rassemblent à elles seules la quasi-totalité des réponses exprimées. Il s’agit des quatre clubs disposant des plus gros budgets financiers : l’Olympique de Marseille (14%), le Paris Saint-Germain (11%), l’Olympique Lyonnais(10%) et le Lille OSC (8%, soit moins d’un Français sur dix pour le champion sortant). En dehors des Girondins de Bordeaux (cités par 3% des sondés), aucune autre équipe ne dépasse 1% des pronostics exprimés, quand 46% des Français ne se prononcent pas sur cette question.

Dans le détail, on constate que la propension à formuler un pronostic pour la Ligue 1 est corrélée à l’intérêt pour le football en général : ainsi, le fait de ne pas se prononcer sur l’identité du futur champion est principalement le fait d’individus déclarant s’intéresser peu voire pas du tout au football (59%), alors que ce comportement est nettement plus rare chez les individus déclarant s’intéresser assez voire beaucoup à ce sport (5%). Soulignons néanmoins que si l’on considère uniquement les réponses exprimées, les pronostics des amateurs de football sont répartis de la même manière que pour la moyenne des Français : le même groupe de quatre favoris monopolise les suffrages, même si une hiérarchie interne se dessine plus nettement, entre l’OM (30%) et le PSG (26%) d’une part, et l’OL (16%) et le LOSC (15%) d’autre part.

Notons également que les réponses des sondés sont influencées par leur région d’habitation : ainsi, les Franciliens sont plus nombreux que la moyenne à pronostiquer une victoire finale du Paris SG (17%, pour 11% en moyenne), quand les habitants de la région Méditerranée citent davantage Marseille comme futur champion (30%, pour 14% en moyenne), ceux du Centre-Est citant plutôt Lyon (31%, pour 10% en moyenne), et les habitants du Nord-Pas-de-Calais se tournant nettement plus vers le Lille OSC(39%, pour 8% en moyenne).

 

Si les Français dans leur ensemble comptent suivre cette saison avec autant d’intérêt que la précédente, un tiers des amateurs de football témoigne d’un intérêt accru pour cette nouvelle saison

Les médias généralistes comme spécialisés ayant largement commenté le marché des transferts et ayant notamment mis en avant la politique de recrutement active des nouveaux propriétaires du Paris Saint-Germain, on pouvait s’interroger sur les conséquences de cette effervescence estivale sur l’intérêt déclaré par les Français pour la prochaine saison de Ligue 1.

Dans l’ensemble, les Français ne semblent pas avoir été particulièrement affectés par cet épisode, puisque 69% d’entre eux déclarent qu’ils suivront la saison qui débute avec autant d’attention que la saison précédente – dont la qualité avait cependant déjà été soulignée. Seuls 8% des Français déclarent qu’ils suivront cette saison avec davantage d’intérêt que la précédente, pour 10% jugeant au contraire qu’ils y accorderont plutôt moins d’intérêt.

Néanmoins, les amateurs de football sont nettement plus nombreux à témoigner d’un intérêt accru pour cette saison de Ligue 1par rapport à la précédente : 30% des Français déclarant s’intéresser au football estiment ainsi qu’ils suivront cette saison avec davantage d’intérêt que la précédente, pour 11% jugeant au contraire qu’ils la suivront avec moins d’intérêt, quand 58% déclarent qu’ils la suivront avec ni plus ni moins d’intérêt.

Notons que dans le Nord-Pas-de-Calais, ce ne sont pas 11% (moyenne nationale) mais bien 19% des sondés qui déclarent qu’ils pensent accorder moins d’intérêt à cette saison qu’à la précédente : le club phare de la région (Lille OSC) ayant été sacré champion en juin dernier, les habitants du Nord-Pas-de-Calais semblent donc considérer la saison dernière comme particulièrement digne d’intérêt, à un niveau que la saison prochaine aurait du mal à égaler. Soulignons néanmoins que ce regard est largement rétrospectif : au début de la saison dernière, les habitants du Nord-Pas-de-Calais ne s’attendaient sans doute pas à suivre la Ligue 1 avec autant d’intérêt que ce dont ils témoignent rétrospectivement, le LOSC n’ayant alors pas encore été identifié par les observateurs comme un des principaux favoris.

 

En savoir plus :

Share