Thème 3 : « École, Éducation, quelle place dans la vie des Français ? » Enquête 1/3 : « Loisirs, découvertes et révisions, revue des dépenses de vacances »

Un sondage Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 17 au 19 juillet 2018. Échantillon de 978 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 
Les zooms de L’Observatoire Cetelem s’intéressent aux nouveaux modes de vie et proposent d’investiguer en profondeur des grands thèmes de société, sollicitant l’avis des Français sur chacun de ces thèmes au travers de trois vagues de sondage. Les zooms viennent ainsi compléter et enrichir le dispositif d’observation et d’études de L’Observatoire Cetelem.
 
De Platon à Dolto en passant par Rousseau, les théories et préceptes sur l’éducation des enfants ne manquent pas dans la littérature. Sujet ardemment débattu, encore aujourd’hui au sein des classes, des ministères et des universités, l’éducation apparaît, pour les zOOms de l’Observatoire Cetelem, avant tout comme une affaire de famille, une histoire d’organisation concrète de la vie et des règles au sein du foyer. Le troisième thème des zOOms se propose ainsi d’explorer ce qu’éduquer un enfant veut dire, non seulement dans le cadre de la vie scolaire mais également dans le développement de son identité. La période estivale étant propre à rappeler à chacun des sensations de chaleur et de lenteur, des images de plage ou de colonies de vacances, la première enquête se concentre sur la perception qu’ont les Français des grandes vacances scolaires d’été : comment ce moment est-il vécu ? Comment est-il organisé, notamment lorsqu’on a des enfants ? Et à quel prix ?

 
Télécharger le rapport :
 
Que retenir de cette enquête ?
 

  • Les vacances d’été, tout en douceur ?
    • Pour les Français, les grandes vacances d’été se placent sous le signe du repos et de la détente. La plage, la mer et l’univers du voyage accompagnent les représentations, d’une période qui se vit en famille et avec les enfants. Cette image d’Epinal est cependant ombragée par la question de la longueur de ces vacances (et des complications que cela entraîne notamment lorsqu’on a des enfants) : 38% des Français les considèrent trop longues.

  • Une période positive, mais qui nécessite de l’organisation
    • Certes, les vacances représentent un moment de plaisir (87%) et de découvertes (79%), mais également un moment qui occasionne des dépenses importantes (63%), pouvant être difficile à organiser pour près d’un quart des Français (25%) et notamment les parents des enfants les plus jeunes (42% chez les parents d’enfants âgés de 0 à 5 ans). Les vacances d’été se présentent ainsi comme une trêve joyeuse qui nécessite organisation et anticipation, notamment sur le point de vue financier.

  • S’organiser en été avec les enfants, toute une affaire
    • 55% des Français estiment qu’il est difficile de les faire garder durant cette période. Pour s’en sortir, les parents déclarent principalement avoir (eu) recours au secours de leurs propres parents, les grands parents représentant et de loin (69%), la première solution envisagée. Les solutions gratuites comme de les confier à des proches (47%) sont complétées par des solutions payantes (centres aérés, 53% ; colonies de vacances, 37% ; stages de découverte, 37%). Pour plus de 7 sur 10 d’entre eux, les parents estiment qu’il s’agit de dépenses importantes, et nécessaires à prévoir à l’avance.

  • Travailler pendant les vacances scolaires ?
    • Pour les Français, maintenir une continuité éducative entre la fin des cours et la rentrée apparaît d’une grande importance. 73% estiment ainsi qu’il est nécessaire de faire réviser le programme de l’année passée aux enfants afin de valider et consolider les acquis pour la rentrée. S’ils ne sont pas tout à fait majoritaires, 44% estiment même nécessaire de les préparer à entrer au niveau supérieur en anticipant le programme de l’année à venir.

  • Quel budget pour les loisirs et l’éducation en été ?
    • Pour 45% des Français, le budget organisationnel de l’été est perçu comme stable, mais une part presque aussi importante le voit comme une dépense exponentielle (44%). A titre d’exemple, pendant la période estivale, les parents Français estiment consacrer (ou avoir consacré) un budget moyen de 320€ par an et par enfant pour garder ou occuper leurs enfants et un budget de 68 € par an et par enfant pour garantir leur suivi scolaire.

     

     
    Télécharger le rapport :
     

    Share

    • découvertes
    • école
    • éducation
    • loisirs
    • Observatoire Cetelem
    • révisions
    • Zoom