Les « Gilets Jaunes » : quelle perception de la part des Français au lendemain de la manifestation du 1er décembre sur les Champs-Élysées ?

Enquête Harris Interactive pour RTL et M6

Enquête réalisée en ligne le 2 décembre 2018 après la fin de la réunion de crise tenue à l’Élysée. Échantillon de 1 016 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Avec 72% de soutien aux Gilets Jaunes, l’attitude des Français est inchangée en 15 jours. Même s’ils condamnent les violences, ils décorrèlent le fond de la forme à laquelle certains ont recouru. D’ailleurs le gouvernement est critiqué pour son (in)action (90% des Français estimant qu’il n’a pas été « à la hauteur des événements) sans pour autant majoritairement considérer que l’armée devrait intervenir si de tels actes de violence devaient à nouveau se reproduire. Et ce quand bien même une dimension de transformation en mouvement insurrectionnel n’apparaitrait pas saugrenu aux yeux d’une forte majorité des personnes interrogées. Que faire dans ce contexte ? En premier lieu… répondre à des questions relatives au pouvoir d’achat et pas forcément du prix du carburant : réindexation des retraites et augmentation du SMIC sont plus cités que l’annulation de nouvelles taxes sur le carburant. Dans ce contexte, les traits d’image d’Emmanuel Macron ne s’améliorent pas. Jugé « arrogant », « déconnecté des réalités des Français », et « trop autoritaire » (et plus encore qu’il y a deux semaines), le Président peine à être jugé « courageux » (42%, -9), « compétent » (31%, -7), « sympathique » (29%, -8) ou encore « rassurant » (17%, -7).

Au final les violences n’ont pas atteint fortement le regard des Français à l’égard du mouvement.

 

Télécharger le rapport

 

Share

  • Champs-Elysées
  • Emmanuel Macron
  • français
  • Gilets Jaunes
  • gouvernement
  • manifestation
  • perception
  • politique