Les « Gilets jaunes » : comment les Français perçoivent-ils la couverture médiatique du mouvement ?

Enquête Harris Interactive pour Télé Star

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne les 3 et 4 décembre 2018. Échantillon de 1 050 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

L’étude s’inscrit dans un contexte où les Français sont critiques à l’égard des journalistes de manière générale et des experts d’une manière plus particulière. À écouter les parties prenantes au débat, les journalistes ont été perçus soit comme étant trop favorables aux gilets jaunes soit trop critiques à l’égard de cette mobilisation.
Dans un contexte où l’on a pu voir des journalistes se faire molester par des manifestants, Harris Interactive a réalisé une enquête afin de voir la nature de la relation des Français aux différents supports dans le cadre de la couverture de cette mobilisation. Une enquête d’opinion doit être prise pour ce qu’elle est : une mesure de jugements pas forcément des comportements.

 

Téléchargez le rapport complet

 

Quels sont les principaux enseignements de cette enquête ?

  • Une majorité de Français estime que la couverture médiatique par les chaînes de télévisions du mouvement des Gilets Jaunes a eu pour effet d’augmenter l’ampleur du mouvement (59%) et plus encore qu’elle a pu contribuer à augmenter le niveau de violence en marge des manifestations (64%). Notons que seuls 5% d’entre eux estiment que les chaînes ont permis de réduire le niveau de violence. Les Français affichant leur soutien aux Gilets jaunes ont aussi le sentiment que les chaînes de télévision portent une part de responsabilité, dans des proportions similaires à celles observées chez le grand public.

 

  • Néanmoins, les Français indiquent majoritairement avoir confiance dans les médias pour s’informer sur ce mouvement, notamment en ce qui concerne les supports traditionnels (radios 68%, presse écrite 67%, chaînes de télévisions 58%). Les canaux numériques, qu’il s’agisse d’Internet d’une manière générale ou des réseaux sociaux en particulier, suscitent moins la confiance des Français (respectivement 52% et 36%). Notons également que ce niveau de confiance, y compris pour les médias traditionnels, s’avère néanmoins fragile : la proportion de Français indiquant leur faire « plutôt confiance » étant très supérieure à ceux affirmant faire « tout à fait confiance » (pour les chaînes de télévision par exemple : 45% « plutôt confiance » contre seulement 13% « tout à fait confiance »). Par ailleurs, les Français soutenant les Gilets jaunes affichent des niveaux de confiance dans les différents médias assez proches de ceux exprimés par le grand public, avec toutefois une confiance dans les canaux numériques (Internet et réseaux sociaux) supérieure de 5 points à ces derniers.

 

  • Dans le détail, les Français indiquent majoritairement avoir confiance dans les différentes chaînes de télévision testées pour s’informer sur le mouvement. Cet indicateur, nécessairement corrélé à l’usage et à l’image générale que l’on en a, met en évidence l’existence d’une différence de perception entre d’une part les chaînes publiques (72% France 3 ; 71% Franceinfo: ; 68% France 2) et d’autre part les chaînes privées (61% M6 ; 60% LCI ; 58% CNews ; 57% TF1 ; 52% BFM TV). Notons qu’aucune différence de ce type ne permet de distinguer les chaînes généralistes des chaînes d’information en continu. Une fois encore, les soutiens des Gilets jaunes, quant à eux, affichent des niveaux de confiance dans ces différentes chaînes de télévisons proches de ceux exprimés par le grand public.

 

Télécharger le rapport complet

 

Share

  • couverture médiatique
  • Gilets Jaunes
  • journalisme
  • télé star