Les Français fêtent-ils encore Mardi Gras ?

Une étude Harris Interactive pour Deliveroo

Enquête réalisée en ligne du 18 au 21 janvier 2018. Échantillon de 2 020 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Quelle importance accordent les Français à Mardi Gras ? En ont-ils une bonne connaissance ? Quelles sont les spécialités consommées à cette occasion dans les différentes régions françaises ?

Télécharger le rapport

 

Mardi Gras, une tradition suivie par les Français, qui l’associent spontanément à un évènement festif, où l’on se déguise et mange principalement des crêpes et des beignets

  • Beignets, carnaval, déguisement…les Français décrivent spontanément Mardi Gras comme un évènement festif. Si certains soulignent son origine chrétienne, marquant le début du Carême, les Français l’associent plus largement à son aspect convivial et notamment au carnaval.
  • 7 Français sur 10 déclarent ainsi fêter au moins de temps en temps Mardi Gras (70%), dont près de 3 sur 10 (29%) chaque année. Une tradition encore davantage présente chez les personnes se déclarant catholiques pratiquants (91% déclarent fêter Mardi Gras) et auprès des parents (80%).
  • Près de 9 Français sur 10 (87%) identifient ainsi Mardi Gras comme une fête où les enfants se déguisent et font la fête, et comme un moment où l’on consomme des aliments spécifiques (comme des crêpes ou des beignets) pour près de 3 Français sur 4 (73%).

 

Une tradition répandue dans toute la France mais fluctuante en fonction des régions

  • C’est dans la région des Hauts-de-France que l’on déclare le plus fêter Mardi Gras chaque année (40%). A l’inverse, cette tradition semble moins prégnante en Bretagne (18%). Dans la même logique, ce sont dans les régions du Nord et du Centre de la France que Mardi Gras est particulièrement associé à la consommation d’aliments spécifiques : 80% dans les Hauts-de-France, 78% en Pays de la Loire, 79% en Centre-Val-de-Loire, 77% en Bourgogne-Franche-Comté.

 

Crêpes, beignets et gaufres, mais aussi bugnes, oreillettes et pets-de-nonne… A l’occasion de Mardi Gras, les classiques de la pâtisserie française partagent l’affiche avec un certain nombre de spécialités régionales

  • Près de 2 Français sur 3 (66%) déclarent consommer des crêpes à l’occasion de Mardi Gras, ce qui en fait l’aliment phare de cette fête, devant les beignets (38%) et les gaufres (31%). Pour autant, les Français identifient également un certain nombre de spécialités régionales qu’ils consomment spécifiquement pour Mardi Gras, comme les bugnes, les oreillettes, les merveilles ou encore les pets-de-nonne.
  • Les spécialités consommées à l’occasion de Mardi Gras sont ainsi très différentes en fonction des régions, et sont parfois davantage mises en avant que les traditionnels crêpes, beignets et gaufres. En Pays de la Loire on consomme ainsi volontiers des bottereaux (41% en consomment à l’occasion de Mardi Gras), des tourtisseaux (12%) ou encore des foutimassons (11%), alors qu’on cherchera spontanément des merveilles en Nouvelle Aquitaine (34%).
  • Si certaines spécialités se limitent à une région précise comme les bougnettes en Occitanie (16%) et les ganses (22%) ou chichi frégi (15%) en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse, certaines se retrouvent dans des aires géographiques plus larges. Les bugnes se retrouvent par exemple dans toute la moitié est de la France, de Bourgogne-Franche-Comté (44%) à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse (45%), en passant par l’Auvergne-Rhône-Alpes (60%).

 

Télécharger le rapport

Share

  • bugnes
  • crêpes
  • Deliveroo
  • gaufres
  • mardi gras