Le regard des Français sur la mobilité électrique et les infrastructures associées

Un sondage Harris Interactive pour Enedis

Enquête réalisée en ligne les 25 et 27 septembre 2018. Échantillon de 1 091 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).

 

Pour cette nouvelle enquête dans le cadre de l’Observatoire Enedis, Harris Interactive a invité un échantillon représentatif de Français à se prononcer sur le regard qu’ils portent sur la mobilité électrique et les infrastructures associées, notamment le nombre et le système des bornes de recharge.

 
Télécharger le rapport

 

Quels sont les principaux enseignements de cette enquête ?

 

  • Lorsqu’ils pensent aux véhicules électriques les Français évoquent avant tout spontanément l’aspect écologique de ce type de véhicule, permettant de réduire la pollution, mais émettent aussi des doutes sur leur autonomie (en soulevant la question de la recharge des batteries) et sur leur prix.
  • Dans le détail, quand on leur demande de choisir à partir d’une liste les deux qualificatifs qui définissent le mieux ces véhicules, les plus utilisés renvoient à l’idée de véhicules « chers » (47%), « ayant une faible autonomie » (41%), mais également « écologiques » (34%) et « silencieux » (32%). Notons que les jeunes mettent davantage en avant ces qualificatifs positifs quand leurs aînés évoquent avant tout les dimensions négatives, en premier lieu leur prix et leur faible autonomie.
  • Une majorité de Français (57%) estime que dans 10 ans les voitures neuves fonctionneront principalement avec de l’énergie électrique, les jeunes en étant à nouveau les plus convaincus (69% parmi les 18-24 ans).
  • Cependant les Français considèrent à une courte majorité que ces voitures seront encore principalement réservées aux trajets courts et urbains (55%), et une minorité à tous types de trajets en France (43%). Les plus jeunes imaginent eux majoritairement que ce type de véhicule serait également adapté à une utilisation qui dépasse les seuls trajets urbains (57%).
  • Dès lors, quelles solutions pour inciter au développement des voitures électriques ? Plus de 7 Français sur 10 (74%) estiment qu’il est prioritaire d’améliorer l’autonomie de ces véhicules. Plus de 6 sur 10 considèrent par ailleurs prioritaire de développer le système de bornes de recharge publiques, en multipliant leur nombre (62%), et en les adaptant à tous types de véhicule, indépendamment de la marque et du modèle (65%). Notons que et le développement de bornes de recharge directement chez les particuliers est également mentionné comme étant prioritaire, mais dans une moindre mesure, par un Français sur deux.

 

Télécharger le rapport

Share

  • électrique
  • environemment
  • français
  • mobilité