Intentions de vote et projection en sièges pour les élections législatives de 2017

Enquête Harris Interactive - Indeed pour LCP

Enquête réalisée en ligne du 13 au 15 juin 2017. Échantillon de 1 022 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 914 inscrits sur les listes électorales. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e) et vote au 1er tour de l’élection présidentielle et au 1er tour des élections législatives de 2017 pour les intentions de vote. À chaque personne inscrite sur les listes électorales a été présentée l’offre électorale réelle dans sa circonscription aux élections législatives.

 

Dans le cadre de la séquence électorale, l’institut Harris Interactive et Indeed réalisent pour LCP des intentions de vote pour les prochaines élections législatives. Les résultats sont habituellement diffusés chaque semaine, dans le cadre de l’émission « Ça vous regarde », le jeudi soir à 19h35 sur LCP-Assemblée Nationale : les données de cette nouvelle enquête, pour laquelle chaque répondant s’est vu présenter l’offre électorale réelle dans sa circonscription, sont donc diffusées ce jeudi 15 juin.

 

Quels sont les principaux enseignements de cette enquête ?

 

  • En cette semaine d’entre-deux-tours des élections législatives, Harris Interactive avec Indeed a réalisé des intentions de vote pour le 2nd tour des élections législatives du 18 juin prochain. Dans un contexte d’intérêt limité pour ce scrutin (67%, en baisse de 3 points par rapport à la semaine dernière), « La République En Marche » (LREM) et le MoDem sont arrivés en tête du 1er tour avec 32,33% des suffrages exprimés (France entière hors Français de l’étranger), devançant la formation Les Républicains (15,77%) et le Front National (13,2%). La France Insoumise et le Parti socialiste ont recueilli, quant à eux, respectivement 11,03% et 7,44% des suffrages exprimés lors de ce premier tour.

 

  • Ce bon score de la République en Marche a permis au parti fondé par Emmanuel Macron, et à son allié le MoDem, de qualifier 516 de ses candidats pour le second tour de ce scrutin, soit davantage que Les Républicains (264), le Front National (120), le Parti socialiste et le PRG (70) et la France Insoumise (67). Ainsi, ces candidats LREM-MoDem seront principalement opposés à des candidats LR-UDI dans 261 circonscriptions, mais également au Front National dans 102 autres, ainsi notamment qu’à la gauche (face à la France Insoumise dans 64 cas et face au Parti socialiste-PRG-DVG dans 61 autres).

 

  • Dans ce contexte, ces candidats soutenus par Emmanuel Macron obtiendraient une majorité absolue de sièges à l’Assemblée Nationale : entre 440 et 470 sièges (notamment en fonction du niveau de la participation dimanche prochain). Ils devanceraient ainsi la droite, avec 60 à 80 sièges pour Les Républicains, l’UDI et les candidats divers Droite. La gauche, elle, se verrait représentée au Palais Bourbon par 22 à 35 députés socialistes, radicaux de gauche, écologistes ou divers gauche et par 14 à 25 députés de la France Insoumise/PCF. Enfin, le Front National obtiendrait entre 1 et 6 sièges, contre 3 à 7 pour les candidats se présentant sous d’autres étiquettes.

 

  • Cette perspective d’une majorité absolue à l’Assemblée attribuée à La République en Marche et au MoDem ne constitue le souhait que de 30% des Français inscrits sur les listes électorales (en légère hausse en une semaine : +3 points), une proportion naturellement bien plus élevée parmi les électeurs LRM-MoDem de 1er tour (82%). Les électeurs socialistes privilégieraient une alliance du mouvement d’Emmanuel Macron avec le centre-gauche (51%) alors que les électeurs LR y préfèrent une alliance avec le centre-droit (47%), voire une cohabitation (33%). Cette issue dessinant une Assemblée d’une couleur politique différente de celle du Président de la République est nettement privilégiée parmi les électeurs de candidats estampillés « France Insoumise » (55%) et « Front National » (64%).

 

  • Notons que 73% des inscrits sur les listes électorales anticipent une victoire de La République En Marche aux élections législatives, et estiment que cette formation politique disposera d’une majorité absolue à l’Assemblée Nationale, soit un pronostic en forte hausse de 34 points depuis la dernière mesure réalisée quelques jours avant le 1er Seulement 7% des Français pensent désormais qu’elle n’aura pas de majorité et qu’une cohabitation sera nécessaire. Notons par ailleurs que près de 9 électeurs LRM-MoDem sur 10 s’attendent à cette majorité absolue.

 

Le rapport

La note détaillée

Share

  • Benoît Hamon
  • Debout La France
  • élections législatives 2017
  • Emmanuel Macron
  • Extrême-Droite
  • Extrême-Gauche
  • France insoumise
  • François Fillon
  • Front National
  • Indeed
  • intentions de vote
  • Jean-Luc Mélenchon
  • La République En Marche
  • LCP
  • Les Républicains
  • Marine Le Pen
  • MoDem
  • Parti Communiste
  • Parti socialiste
  • projection en sièges