Harris Interactive réalise des intentions de vote à la Primaire de la gauche et interroge les Français sur les candidats de cette Primaire

dans le cadre de L’Émission Politique de France 2

Enquête réalisée en ligne du 5 au 7 décembre 2016. Échantillon de 541 inscrits sur les listes électorales déclarant qu’ils iront certainement voter à la Primaire du Parti socialiste et de ses alliés, issus d’un échantillon de 6 062 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e), ainsi que vote au 1er tour de l’élection présidentielle de 2012 pour les intentions et les motivations de vote.

Paris, le 8 décembre 2016 – Harris Interactive a constitué, avec France Télévisions, un panel de citoyens : 2017idées. Les citoyens sont invités à parler de politique, de l’actualité, des enjeux de la campagne…
Harris Interactive s’appuie sur ce panel pour réaliser des enquêtes et des sondages pré-électoraux (relatifs aux Primaires de la droite et de la gauche ainsi qu’à l’élection présidentielle) dans le cadre de l’Émission Politique présentée par David Pujadas, Léa Salamé et Karim Rissouli, et diffusée sur France 2.

Cette semaine, Harris Interactive a interrogé les Français sur leurs intentions de vote à la Primaire de la gauche ainsi que sur les candidats de cette Primaire.

Que retenir de cette enquête ?

Après l’annonce du renoncement de François Hollande et dans le contexte de la candidature de Manuel Valls, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de 6 062 Français en les questionnant notamment sur la Primaire organisée par le Parti socialiste et ses alliés, et plus particulièrement un échantillon de 541 personnes déclarant qu’elles iront certainement voter à cette Primaire.

  • La structure des électeurs (dont le nombre se présente, à un peu plus d’un mois du scrutin, comme moins élevé qu’au cours de la Primaire de la droite et du centre) montre une mobilisation majoritaire de sympathisants de gauche (63%), mais également de proches de la droite et du centre (13%), de personnes sans préférence partisane (12%) ainsi que de sympathisants FN (7%).Au sein de la gauche la dispersion s’établit de la sorte :
    46% de sympathisants socialistes, 11% du Parti Communiste/de la France Insoumise, 5% d’EELV.Les proches d’En Marche représentent, de leur côté, 3% de l’électorat déclaré aujourd’hui.Notons, au-delà des clivages politiques et des souhaits de participer, que cette Primaire intéresse 1 Français sur 2, une proportion bien entendu plus importante auprès des sympathisants de gauche, et plus précisément de ceux proches du PS (plus de 4 sur 5 : 84%).
  • Les intentions de vote – alors que toutes les candidatures ne sont pas encore connues et arrêtées – sont plutôt flatteuses pour Manuel Valls, si l’on regarde le premier tour.Crédité de 45% des suffrages exprimés l’ancien Premier ministre devance nettement l’ancien Ministre de l’Économie et l’ancien Ministre de l’Éducation nationale.Arnaud Montebourg (28%) et Benoit Hamon (11%) sont, on le voit, aujourd’hui assez nettement distancés dans cette enquête, et le sont plus encore lorsque seuls les sympathisants du Parti socialiste souhaitant participer à la Primaire s’expriment : 62% pour l’ancien Premier ministre contre 25% pour Arnaud Montebourg et 8% pour Benoît Hamon.Néanmoins, auprès des sympathisants d’une gauche non socialiste, les deux favoris font jeu égal (29% pour Manuel Valls et 28% pour Arnaud Montebourg).

 

primaire-gauche-Emission-politique-hamon-harris-1

 

  • Il semble que Manuel Valls peine, aujourd’hui, à totalement rassembler dans le cadre d’un second tour. Et l’écart du premier tour (17 points) se réduit à… 2.Certes toujours en faveur de l’ancien Premier ministre. Arnaud Montebourg parvenant, à l’heure actuelle, à rassembler derrière lui une grande majorité des électeurs affirmant apporter leur suffrage à un autre candidat dans le cadre du premier tour (par exemple 80% des électeurs de Benoît Hamon).

 

  • Remarquons que, dans un contexte où les électeurs de gauche ne sont pas persuadés de la victoire d’un candidat socialiste à la Présidentielle, plusieurs éléments semblent structurer les motivations de vote : l’honnêteté du candidat, son projet et sa capacité à porter des idées nouvelles apparaissent comme les 3 motivations principales (pour respectivement 75%, 69% et 66% des électeurs ayant choisi un candidat).Dans le détail, si l’honnêteté figure comme le 1er critère de choix des principaux compétiteurs, les autres motivations de vote de leur électorat respectif diffèrent :
    les soutiens de Manuel Valls voient en lui, nettement plus que les autres électeurs, le meilleur candidat pour battre la droite et le Front National à l’élection présidentielle, et, dans une moindre mesure, se disent sensibles à ses qualités personnelles.Rappelons qu’avant d’annoncer sa candidature, Manuel Valls était déjà considéré par les sympathisants socialistes comme le responsable politique de gauche incarnant le mieux la fonction présidentielle (68%[1]).Les électeurs d’Arnaud Montebourg sont principalement motivés par le projet de leur candidat et les idées perçues comme innovantes qu’il porte, des points également mis en avant par les soutiens de Benoît Hamon. Notons enfin que le bilan de Manuel Valls est plutôt considéré comme un actif pour l’ex-Premier ministre : 47% de ses électeurs affirmant que cette dimension jouera « beaucoup » au moment de faire leur choix.

 

[1] Étude Harris Interactive pour LCP, novembre 2016 : http://harris-interactive.fr/opinion_polls/les-francais-et-la-presidentielle-de-2017/

En savoir plus

La note

Le rapport

Harris Interactive réalisera également un sondage exclusif en toute fin de L’Emission Politique qui visera à mettre au jour le regard que portent les Français sur l’invité, Benoît Hamon, et le jugement émis sur son intervention télévisée.
Les membres du panel 2017idées auront également la possibilité de dire à Harris Interactive ce qu’ils aimeraient demander à Benoît Hamon s’ils se trouvaient devant lui. La « question majoritaire du panel » lui sera ainsi présentée en début d’émission.

logo Qmajoritaire du panel

Retrouvez ces résultats lors de l’Emission Politique de ce soir sur France 2 à 20h55 et sur le site www.francetvinfo.fr ainsi que sur notre site http://harris-interactive.fr/et nos réseaux sociaux.
Pour plus d’informations sur ce dispositif : http://harris-interactive.fr/newsfeeds/harris-interactive-et-france-televisions-deploient-2017idees-un-panel-de-citoyens-dans-le-cadre-de-lemission-politique-de-france-2/
Share

  • 2017 idées
  • 2017idées
  • Arnaud Montebourg
  • Benoît Hamon
  • David Pujadas
  • EELV
  • élection présidentielle
  • En Marche
  • france 2
  • France Télévisions
  • Karim Rissouli
  • Léa Salamé
  • l’Emission Politique
  • Manuel Valls
  • Parti Communiste
  • Parti socialiste
  • PC
  • primaire 2016
  • Primaire de la gauche
  • PS