Harris Interactive réalise des intentions de vote à la Primaire de la droite et du centre

et interroge les Français sur les candidats de cette Primaire dans le cadre de L’Emission Politique de France 2

Paris, le 20 octobre 2016 – Harris Interactive a constitué, avec France Télévisions, un panel de citoyens : 2017idées. Les citoyens sont invités à parler de politique, de l’actualité, des enjeux de la campagne… Harris Interactive s’appuie sur ce panel pour réaliser des enquêtes et des sondages pré-électoraux (relatifs aux primaires de la droite et de la gauche ainsi qu’à l’élection présidentielle) dans le cadre de l’Émission Politique présentée par David Pujadas, Léa Salamé et Karim Rissouli, et diffusée sur France 2.
Cette semaine, Harris Interactive a interrogé les Français sur leurs intentions de vote à la Primaire de la droite et du centre ainsi que sur les candidats de cette Primaire.

Les principaux enseignements de cette étude :

  • Enseignement 1 : 13% des Français inscrits sur les listes électorales indiquent aujourd’hui qu’ils ont l’intention de prendre part à la Primaire de la droite et du centre (+1 point en 2 semaines). Cette proportion atteint 31% parmi les sympathisants de la formation Les Républicains. Notons que le premier débat entre les 7 candidats n’a, semble-t-il, pas suscité un désir accru de participer au scrutin, ni auprès de l’ensemble des inscrits sur les listes électorales, ni auprès des sympathisants d’une formation politique en particulier.
  • Enseignement 2 : L’étude réalisée le 14 septembre[1] montrait alors le « coude à coude » entre l’ancien Président de la République et l’actuel maire de Bordeaux au 1er tour de la Primaire (tous deux recueillaient 37% d’intentions de vote). L’étude réalisée cette semaine confirme une tendance déjà observée le 5 octobre[2], c’est-à-dire l’avance que prend Alain Juppé au 1er tour (40%, +1 point) sur ses concurrents, notamment Nicolas Sarkozy (34%, -1). François Fillon, « talonné » par Bruno Le Maire en septembre (respectivement 10% et 9%) s’installe en « troisième homme » avec 13% des intentions de vote exprimées, contre 7% pour le député de l’Eure.

    Les trois autres candidats en lice, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet, et Jean-Frédéric Poisson, recueillent chacun 2% des intentions de vote exprimées. Notons que la candidature d’Alain Juppé est toujours principalement portée par les sympathisants de gauche (75%, +2) et du centre – UDI, MoDem (73%, +9) alors que Nicolas Sarkozy trouve davantage ses soutiens parmi les proches des Républicains (50%, stable) et du Front National (36%), en dépit d’une baisse parmi les proches du parti de Marine Le Pen, principalement au profit d’Alain Juppé et de Bruno Le Maire.

  • Enseignement 3 : Nouveauté de cette vague d’enquête, Harris Interactive a incité les électeurs de chacun des candidats à expliquer les raisons de leur choix. Dans une famille politique historiquement attachée à la figure du « chef », les électorats des 4 candidats recueillant le plus grand nombre d’intentions de vote accordent une importance particulière à l’incarnation du pouvoir, notamment la personnalité des candidats (entre 93% et 98% déclarant que cet aspect joue beaucoup ou assez dans leur choix de vote).

    Dans le détail, les motivations premières évoquées par les électeurs d’Alain Juppé laissent entrevoir un vote pour partie « stratégique », motivé par la capacité perçue de rassemblement du candidat (94%) et le souhait d’empêcher un autre candidat de se qualifier pour le 2nd tour (77%).

    De son côté, Nicolas Sarkozy agrège davantage autour de son nom des électeurs attirés par son programme (96%) et sa capacité à représenter la France à l’étranger (98%). François Fillon et Bruno Le Maire, quant à eux, sont soutenus par des électeurs particulièrement motivés par le souhait d’un renouveau (respectivement 96% et 100%), notamment du programme et des idées, porté par les 2 candidats, avec une mention supplémentaire autour de l’image personnelle de Bruno Le Maire (98%), notamment de l’honnêteté (100%) à laquelle il est particulièrement associé par ses soutiens.

  • Enseignement 4 : Au 2nd tour, Alain Juppé l’emporterait avec 54% des voix, soit une progression régulière de 1 point d’enquête en enquête depuis le lancement du dispositif, contre 46% pour Nicolas Sarkozy.

    Comme au 1er tour, Alain Juppé bénéficie du soutien d’une large majorité des sympathisants de gauche (88%) et du centre (90%) ayant l’intention de participer à la Primaire, ainsi que d’un électeur Front National sur deux. Nicolas Sarkozy, quant à lui, conserve sa prédominance parmi les sympathisants LR (66%).

  • Enseignement 5 : Comme lors des 2 vagues précédentes, le bon score d’Alain Juppé au 2nd tour de la Primaire est également fruit des bons reports du premier tour, davantage des électeurs de François Fillon exprimant un choix au 2nd tour (54%, contre 46% pour Nicolas Sarkozy) que des électeurs de Bruno Le Maire (47% contre 53% pour Nicolas Sarkozy).

Retrouvez le rapport complet des résultats ici

Harris Interactive réalisera également un sondage exclusif en toute fin de L’Emission Politique qui visera à mettre au jour le regard que portent les Français sur l’invité, Bruno Le Maire, et le jugement émis sur son intervention télévisée.

Le dispositif mis en place pour L’Emission Politique évolue. En effet, en plus des questions initialement posées, les membres du panel 2017idées auront ainsi la possibilité de dire à Harris Interactive ce qu’ils aimeraient demander à Bruno Le Maire s’ils se trouvaient devant lui. La « question majoritaire du panel » lui sera ainsi présentée en début d’émission. A l’issue de celle-ci, les panélistes évalueront la satisfaction à la réponse apportée ; un résultat qui sera présenté en direct à l’invité à la fin du programme.

logo Qmajoritaire du panel

 

Retrouvez ces résultats lors de l’Emission Politique de ce soir sur France 2 à 20h55 et sur le site www.francetvinfo.fr ainsi que sur notre site www-harris-interactive.fr et nos réseaux sociaux.

Pour plus d’informations sur ce dispositif : http://harris-interactive.fr/newsfeeds/harris-interactive-et-france-televisions-deploient-2017idees-un-panel-de-citoyens-dans-le-cadre-de-lemission-politique-de-france-2/

Méthodologie de l’enquête

Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 octobre 2016. Échantillon de 746 inscrits sur les listes électorales déclarant qu’ils iront certainement voter à la Primaire de la droite et du centre, issus d’un échantillon de 6 827 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e), ainsi que vote au 1er tour de l’élection présidentielle de 2012.

[1] Soit juste avant le passage de Nicolas Sarkozy dans l’Emission Politique sur France 2 : http://harris-interactive.fr/opinion_polls/harris-interactive-realise-des-intentions-de-vote-a-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre-et-interroge-les-francais/

[2] Soit juste avant le passage d’Alain Juppé dans l’Emission Politique sur France 2 : http://harris-interactive.fr/opinion_polls/intentions-de-vote-a-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre/

 

 

Share

  • 2017idées
  • Bruno Le Maire
  • David Pujadas
  • france 2
  • France Télévisions
  • François Fillon
  • Karim Rissouli
  • Léa Salamé
  • l’Emission Politique
  • MoDem
  • Primaire de la Droite et du Centre
  • UDI